Équation de Helmholtz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant la physique et les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'équation de Helmholtz (d'après le physicien Hermann von Helmholtz) est une équation aux dérivées partielles elliptique qui apparaît lorsque l'on cherche des solutions stationnaires de l'équation de propagation des ondes de D'Alembert, appelées « modes propres », sur un domaine  :

Pour que le problème mathématique soit bien posé, il faut spécifier une condition aux limites sur le bord du domaine, par exemple :

Lorsque le domaine est compact, le spectre du Laplacien est discret, et les modes propres forment un ensemble dénombrable infini :

L'équation de Helmholtz se généralise en géométrie non euclidienne en remplaçant le Laplacien par l'opérateur de Laplace-Beltrami sur une variété riemannienne.

Application en météorologie[modifier | modifier le code]

Cette équation est aussi utilisée en météorologie pour décrire les ondes orographiques qui se forment en aval des montagnes par vent fort. Ces ondes sont modélisées par l'équation de Scorer qui est une forme particulière de l'équation de Helmholtz.

Voir aussi[modifier | modifier le code]