Éoliens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Éolien.
image illustrant la Grèce antique
Cet article est une ébauche concernant la Grèce antique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Les Éoliens étaient une des quatre tribus de la Grèce antique. Leur nom vient du fait qu'ils étaient considérés comme les descendants d'Éole fils d'Hellen. Leur langue, l'éolien, était un des principaux dialectes du grec ancien.

Selon la mythologie, ils étaient originaires de Thessalie et se déplacèrent suite aux invasions doriennes. Les Éoliens occupèrent certains des territoires abandonnés, fondant la cité de Delphes[réf. nécessaire] et peuplant une partie des côtes de l'Asie mineure, la région appelée Éolie, ainsi que la Béotie.

Selon Hérodote, les Éoliens étaient précédemment appelés Pélasges[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hérodote, Histoires, 7.95