Élections législatives samoanes de 1982

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Des élections législatives ont lieu aux Samoa occidentales le 27 février 1982[1]. Il s'agit de renouveler les quarante-sept membres de l'Assemblée législative (monocamérale), leurs mandats de trois ans étant arrivés à échéance.

Quarante-cinq députés sont des matai, chef de famille autochtones (qui peuvent être des femmes), élus par les matai. Les deux autres sièges reviennent à des représentants élus par la petite minorité d'« électeurs généraux », métis ou non-autochtones, qui (à l'inverse des autochtones) disposent du suffrage universel. Il y a environ 14 000 électeurs matai, et 1 500 « électeurs généraux »[1].

Traditionnellement, le pays ne comptait pas de partis politiques. En 1979, le Parti pour la protection des droits de l'homme (PPDH) est le premier parti à se former ; il constitue l'opposition officielle au cours de la législature 1979-1982. Aux élections de 1982, le PPDH remporte vingt-trois sièges, soit un de moins que la majorité absolue. (Une seule femme est élue députée, aux côtés de quarante-six hommes.) Ce résultat est suffisant pour que le parti puisse former un gouvernement ; son dirigeant, Va'ai Kolone, est élu premier ministre par le Parlement, devançant le premier ministre sortant Tufuga Efi d'une seule voix[1],[2].

En septembre, l'élection de Kolone comme député est invalidée par les tribunaux, et il perd donc également le poste de premier ministre. L'opposition a lors une majorité de sièges, et Tufuga Efi redevient premier ministre. Il est démis à son tour lorsqu'une élection partielle en décembre permet au PPDH de retrouver la majorité, et à son nouveau dirigeant Tofilau Eti Alesana de prendre la tête du gouvernement[2].

Parti Dirigeant Sièges Changement par
rapport à 1979
PPDH Va'ai Kolone 23 +23
Candidats sans étiquette n/a 24 -23

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Élections samoanes de 1982, Union interparlementaire
  2. a et b Asofou So’o, "The establishment and operation of Samoa's political party system", in Roland Rich, Luke Hambly et Michael G. Morgan, Political Parties in the Pacific Islands, ANU Press, 2008