Élection présidentielle bangladaise de 2023

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Élection présidentielle bangladaise de 2023
Corps électoral et résultats
Inscrits 350
Shirin Sharmin Chaudhury.JPG Shirin Sharmin Chaudhury – Ligue Awami
Président
Sortant
Abdul Hamid
Ligue Awami

L'élection présidentielle bangladaise de 2023 a lieu le afin d'élire au suffrage indirect le Président du Bangladesh.

Le président sortant, Abdul Hamid n'est pas éligible à sa réélection, la constitution limitant à deux le nombre de mandats présidentiels.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le poste de président du Bangladesh est une fonction honorifique au sein d'un régime parlementaire où le Premier ministre détient la quasi totalité du pouvoir exécutif. Après la mort du président Zillur Rahman le , le président du parlement, Abdul Hamid, issu comme lui de la Ligue Awami, est élu à la présidence le 22 avril suivant en l'absence d'autres candidats[1]. Il est réélu le pour un deuxième mandat, de nouveau seul candidat[2]. La constitution limitant à deux le nombre de mandat présidentiels, il ne peut être réélu en 2023[3],[4].

Les élections législatives de décembre 2018 sont à nouveau remportées par la Ligue Awami menée par la Première ministre Sheikh Hasina. Avec 300 sièges sur 350 au parlement, le Jatiya Sangsad, la Ligue détient une majorité suffisante pour imposer le candidat de son choix à l'élection présidentielle de 2023. L'absence d'autres candidats comme lors des précédents scrutins est par conséquent jugée très probable[3]

La constitution impose la tenue du scrutin entre soixante et quatre vingt dix jours avant la fin du mandat du président sortant. Le mandat d'Hamid s'achevant le 23 avril, l'élection présidentielle est fixée au 19 février[4],[5].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le président de la république populaire du Bangladesh est élu au scrutin uninominal majoritaire à un tour par un collège électoral composé des 350 membres du Parlement. Son mandat est de cinq ans renouvelable une seule fois. Est élu le candidat qui recueille le plus de suffrages en un tour de scrutin[6],[7].

La Constitution dispose que le président de la République doit posséder la citoyenneté bangladaise, être âgé d'au moins trente-cinq ans, et répondre aux même conditions de candidatures que pour les élections législatives[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) IANS, « Bangladesh to hold presidential election by Feb 23, announces poll body », sur www.business-standard.com, (consulté le ).
  2. Rulers, 7 février 2018.
  3. a et b (en) Shaikh Azizur Rahman, « Bangladesh PM Announces General Elections in January 2024 », sur VOA, voiceofamerica (consulté le ).
  4. a et b (en) « AL abuzz with names for country’s next president », sur The Daily Star, (consulté le ).
  5. (en) « Bangladesh President election on February 19: Election Commission », sur newsonair.gov.in (consulté le ).
  6. « Who will be Bangladesh’s next president? », sur www.dhakatribune.com, (consulté le ).
  7. a et b Constitution