Upazila du Bangladesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte du Bangladesh présentant son découpage en districts (lignes bleues) et upazila (lignes blanches).

L'upazila est une subdivision administrative du Bangladesh. Les upazilas forment le 3e niveau de division territoriale du pays, après les divisions et les districts.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le terme bengali pour « upazila » est উপজেলা, upôjela.

Administrativement, le Bangladesh est subdivisé en 7 divisions, regroupant 64 districts, eux-mêmes subdivisés en upazilas/thanas. Ceux-ci sont également divisés en parishads (conseils) d'union (en). En 2013, le pays compterait 500 upazilas et 509 thanas[1]. Ce système de dévolution est introduit par l'ancien dirigeant Hossain Mohammad Ershad, afin de consolider les gouvernements locaux. L'ordonnance de 1982 est amendée un an plus tard, redécoupant les thanas en upazilas[2].

Administration[modifier | modifier le code]

Chaque conseil d'upazila possède un président, un vice-président et une vice-présidente, élus par élection directe. Chaque upazila comporte un Upazila Nirbahi Officer (en), un assistant secrétaire du service civil, agissant comme officier exécutif.

Les premières élections ont eu lieu le [3].

Liste des upazilas[modifier | modifier le code]

Division District
Rajshahi
Jaipurhat
Bogra
Naogaon
Natore
Nawabganj
Pabna
Sirajganj
Rajshahi
Rangpur Dinajpur
Gaibandha
Kurigram
Lalmonirhat
Nilphamari
Panchagarh
Rangpur
Thakurgaon
Mymensingh Netrokona
Sherpur
Jamalpur
Mymensingh
Barisal Barguna
Barisal
Bhola
Jhalakati
Patuakhali
Pirojpur
Chittagong Bandarban
Brahmanbaria
Chandpur
Chittagong
Comilla
Cox's Bazar
Feni
Khagrachari
Lakshmipur
Noakhali
Rangamati
Dhaka Dhaka
Gazipur
Gopalganj
Kishoreganj
Madaripur
Manikganj
Munshiganj
Narayanganj
Rajbari
Shariatpur
Faridpur
Tangail
Narsingdi
Khulna Bagerhat
Chuadanga
Jessore
Jhenaidah
Khulna
Kushtia
Magura
Meherpur
Narail
Satkhira
Sylhet Habiganj
Maulvi Bazar
Sunamganj
Sylhet

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) AMM Shawkat Ali, « Thana », Banglapedia: National Encyclopedia of Bangladesh,‎
  2. (en) Kamal Siddiqui, « Local Government », Banglapedia: National Encyclopedia of Bangladesh,‎
  3. (en) « Upazila polls influenced », The Daily Star,‎