Élections législatives bangladaises de 2018

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections législatives bangladaises de 2018
30 décembre 2018
Type d’élection Parlementaire
Sheikh Hasina - 2009.jpg Grande Alliance – Sheikh Hasina
76,88 %
en diminution 2,3
Sièges obtenus 257 en augmentation 23
Dr. Kamal Hossain.jpg Front Jatiya Oikya – Kamal Hossain
12,33 %
en augmentation 12,3
Sièges obtenus 8 en augmentation 8
Premier ministre
Sortant Élu
Sheikh Hasina
Ligue Awami
Sheikh Hasina
Ligue Awami

Les élections législatives bangladaises de 2018 se déroulent le au Bangladesh[1].

Le scrutin est largement remporté par la Ligue Awami au pouvoir.

Contexte[modifier | modifier le code]

Les élections se déroulent dans un climat de répression. L’ancienne première ministre Khaleda Zia, à la tête du principal parti d'opposition, le Parti nationaliste du Bangladesh (Bangladesh Jatiyatabadi Dal, BNP), est ainsi condamnée à cinq puis dix ans de prison, tandis que de nombreux opposants politiques sont emprisonnés ou poursuivis en justice par le gouvernement dirigé par la Ligue Awami, pour certains même après leurs décès[2]. Contrairement aux élections précédente, le BNP décide de ne pas boycotter le scrutin. Sous la direction de son nouveau dirigeant Kamal Hossain, il forme le une coalition avec plusieurs partis sous le nom de Front d'unité nationale[3].

Le , Facebook a suspendu neuf pages apparemment bangladaises qui se faisaient passer pour des journaux et des publications sur des thèmes politiques[4].

Au moins dix-sept personnes sont tuées lors de conflits entre partisans du gouvernement et de l'opposition[5].

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Carte des circonscriptions du Bangladesh en 2018.

Le parlement du Bangladesh, dit Jatiya Sangsad, est composé de 350 sièges dont 300 pourvus directement au scrutin majoritaire uninominal à un tour dans autant de circonscriptions. Les 50 sièges restants, réservés aux femmes, sont répartis entre les différents partis proportionnellement à leurs part des voix, et les candidates validées par un vote du Parlement[6].

Résultats[modifier | modifier le code]

Résultats des législatives bangladaises de 2018[7],[8],[9],[10],[11],[12],[13],[14],[15],[16]
Parti Votes % Sièges +/–[a]
Direct Indirect Total
Ligue Awami 63 523 066 74,63 257 43 300 en augmentation 23
Parti nationaliste du Bangladesh 11 113 253 13,06 5 1 6 en augmentation 5
Parti Jatiya (en) (Ershad) 4 443 351 5,22 22 4 26 en diminution 12
Islami Andolan Bangladesh 1 255 373 1,47 0 0 0 en stagnation
Parti des travailleurs du Bangladesh 646 064 0,76 3 1 4 en diminution 3
Jatiya Samajtantrik Dal 610 044 0,72 2 0 2 en diminution 3
Bikalpa Dhara Bangladesh 565 940 0,66 2 0 2 en augmentation 2
Mouvement démocratique nationaliste 496 427 0,58 0 0 0 en stagnation
Federation Bangladesh Tarikat 429 955 0,51 1 0 1 en diminution 1
Parti national socialiste du Bangladesh 282 313 0,33 1 0 1 en augmentation 1
Congrès du Bangladesh 184 823 0,22 0 0 0 en stagnation
Parti Jatiya (Manju) 182 611 0,21 1 0 1 en diminution 1
Parti Zaker 109 440 0,13 0 0 0 en stagnation
Forum du peuple 103 535 0n12 2 0 2 en augmentation 2
Autres partis[b] 351 334 0,41 0 0 0 -
Indépendants 816 902 0,96 3 1 4 en diminution 12
Votes valides 85 114 431
Votes blancs et invalides
Total 100 300 50 350 en stagnation
Abstention
Inscrits / participation 104 142 381

Analyse[modifier | modifier le code]

La ligue Awami et ses alliés de coalition accroissent nettement la large majorité des sièges qu'ils possédaient déjà, remportant cette fois 288 sièges sur 300[17]. L'opposition considère ces résultats comme illégitimes, pointant de nombreux cas de fraude[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Porte uniquement sur les 250 députés directement élus
  2. 28 partis, moins de 0,08 % chacun

Références[modifier | modifier le code]