Éditions Mare & Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mare & Martin
Création 13/02/2014
Forme juridique SASU Société par actions simplifiée à associé unique
Siège social Paris 75002
Direction Gael Martin
Activité Autres activités d'édition (code : 5819Z)
SIREN 800265647
Site web www.mareetmartin.comVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires 293 800 € en 2017[1]
Résultat net -4 600 e en 2017 (perte)

Mare & Martin[2] sont une maison d’édition indépendante fondée à Paris en 2003 par Alexandre Mare et Gaël Martin.

Après le départ d’Alexandre Mare en 2006 et l’arrivée à la direction éditoriale des universitaires Fabrice Defferrard (2007) et de Alain Bonnet (2010), la maison se spécialise dans la publication d’ouvrages scientifiques en droit et en histoire de l’art.

Collections[modifier | modifier le code]

Droit & science politique[modifier | modifier le code]

  • Bibliothèque des Thèses
  • Droit privé & sciences criminelles
  • Droit public
  • Histoire du droit et des Institutions
  • Libre Droit (sous la direction de Nathalie Dion)[3]
  • Droit & Littérature (sous la direction de François Terré, de l’Académie des sciences morales et politiques, Catherine Puigelier et Fabrice Defferrard)
  • Science & Droit (sous la direction de Catherine Puigelier)
  • Grands Personnages (sous la direction de Catherine Puigelier)
  • Vin & Droit (sous la direction de Théodore Georgopoulos)
  • Presses Universitaires de Sceaux
  • Sciences cognitives & Droit (sous la direction de Catherine Puigelier et Charle Tijus)
  • Droit, sciences et environnement (sous la direction de Laurent Fonbaustier).

Histoire de l'art [4][modifier | modifier le code]

  • Section Peinture
  • Section Sculpture
  • Section Architecture & Arts décoratifs
  • Section Varia

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Droit & science politique[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Chancellerie des universités de Paris[5]
    • 2014 : Damien Sadi, Essai sur un critère de distinction des nullités en droit privé, thèse[6].
  • Prix Jean-Baptiste Chevalier de l’Académie des sciences morales et politiques
    • 2008 : Simon Gilbert, Le juge judiciaire, gardien de la propriété privée immobilière , thèse[7].
  • Prix Jean Carbonnier[8]
    • 2014 : Pierre-Jérôme Delage, La condition animale, thèse[9].
  • Prix du Centre français de droit comparé
    • 2011 : Gabriel Bocksang Hola, L’inexistence juridique des actes administratifs, thèse[10].
  • Prix Olivier Debouzy
    • 2015 : Fabrice Defferrard, Le Droit selon Star Trek, essai[11].
    • 2011 : Emmanuel Jeuland, La Fable du ricochet, essai[12].

Histoire de l'art[modifier | modifier le code]

  • Prix du musée d'Orsay
    • 2013 : Charlotte Foucher, Les femmes artistes dans les milieux symbolistes en France[13]
    • 2011 : Nicholas-Henri Zmelty, L'affiche illustrée au temps de l’affichomanie (1889-1905)
  • Prix Olga Fradiss[14]
    • 2013 : Jérémie Cerman, Le papier peint Art nouveau, création, production, diffusion

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]