Fabrice Defferrard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fabrice Defferrard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web
Distinction
Prix Olivier-Debouzy (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Fabrice Defferrard, né le à Épernay, est un écrivain, juriste et universitaire français. Il enseigne le droit à l'université de Reims Champagne-Ardenne et il exerce également la fonction de directeur éditorial aux Éditions Mare & Martin à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né en 1966 à Epernay[1], Fabrice Defferrard enseigne le droit à l'université de Reims Champagne-Ardenne et auparavant, il a enseigné aux universités Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Ottawa. Il exerce également la fonction de directeur éditorial aux Éditions Mare & Martin à Paris et il est membre de la Société des gens de lettres et membre fortuit de l'OUDROPO,, (Ouvroir de droit potentiel de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)[2].

En juin 2015, il remporte le Prix Olivier Debouzy[3], prix de l'agitateur des idées juridiques, pour son essai intitulé Le droit selon Star Trek, paru aux Editions Mare & Martin[4],[5],[6],[7]. L'année suivante, à l'occasion du cinquantenaire de Star Trek, il participe à une web-série de 10 épisodes intitulée Téléportation 2161 - Kirk, Spock et nous[8], imaginée par Paul-Hervé Berrebi[9] et Lauréline Amanieux, mise en ligne sur Arte Creative le 5 septembre 2016.

En octobre 2019, dans la même veine, il publie aux Editions Mare & Martin[10],[11] un essai intitulé La pensée juridique de Sheldon Cooper (ou Comment faire du droit avec The Big Bang Theory), inspiré de la sitcom américaine The Big Bang Theory et de sa série dérivée Young Sheldon.

Le 23 janvier 2020, il est lauréat avec la revue Dalloz IP/IT de la 21e édition du Palmarès MediaPro, catégorie "Enquête et Dossier"[12], pour le dossier collectif qu'il a piloté sur "Les professionnels du droit face aux dangers des réseaux sociaux" (in Dalloz IP/IT, 2019, p. 470 à 497).

Bibliographie (romans et nouvelles)[modifier | modifier le code]

  • Avant la guerre, roman, Paris, Éditions Thélès, 2012[13].
  • Gilles Fresnay, décédé, roman, Paris, Éditions Thélès, 2007.
  • Un voyage à Marienbad (roman), suivi de Petites nouvelles de l'université et d'ailleurs, Paris, Éditions de l'Officine, 2003.

Ouvrages universitaires[modifier | modifier le code]

Articles, chroniques et notes de jurisprudence[modifier | modifier le code]

Théorie du droit et réflexions générales[modifier | modifier le code]

  • « La présomption comme moyen d'exercice d'une suspicion légitime», in Les présomption. Les artifices du droit (III) (sous la dir. de A.-B. Caire), Ed. du Centre Michel de l'Hospital - LGDJ, 2020, p. 117.
  • « Comment la nature s'est offerte des vacances », in Dalloz IP/IT, 2020, p. 268 (à propos du Covid-19).
  • « Greenwar », in Recueil Dalloz, 2020, p. 209.
  • « Justice 2050 », in Dalloz IP/IT, 2019, p. 268.
  • « L'impression tridimensionnelle et le corps humain», in Recueil Dalloz, 2014, chronique, p. 1400.
  • « Le droit et ses doubles », in Recueil Dalloz, 2001, chronique, p. 1409.

Droit et littérature/cinéma[modifier | modifier le code]

  • « L'Etat de droit vu par l'inspecteur Harry», in Dalloz IP/IT, 2020, p. 456 (à propos du film Magnum Force de Clint Eastwood).
  • « Les "Attendus" de Michel Audiard », in Recueil Dalloz, 2020, p. 1225.
  • « Supprimons le divorce avec Jean-Pierre Mocky », in Dalloz IP/IT, 2020, p. 392 (à propos du film Les Compagnons de la marguerite).
  • « De la théorie de la peine justifiée dans La Quatrième Dimension », in Dalloz IP/IT, 2020, p. 328.
  • « Les Trois lois de la robotique sont-elles des normes juridiques ?», in Dalloz IP/IT, 2020, p. 76.
  • « Corpus delicti », in Dalloz IP/IT, 2019, p. 644 (à propos du roman de Juli Zeh, Corpus delicti. Un procès).
  • « Le cinéma selon Abraham Zapruder», in Dalloz IP/IT, 2019, p. 456 (à propos de l'assassinat du président Kennedy).
  • « Châtiment sans crime», in Dalloz IP/IT, 2019, p. 336 (à propos d'une nouvelle de Ray Bradbury).
  • « Le droit représenté par la science-fiction. Le cas du robot androïde », in Considérant - Revue du droit imaginé, Classiques Garnier, no 1, 2019, p. 155-171.
  • « Le jour où Amicalement vôtre fut outragé», in Dalloz IP/IT, 2019, p. 128.
  • « Il était une fois... le droit », in Dalloz IP/IT, 2018, p. 708.
  • « Littérature contre robots-juges », in Dalloz IP/IT, 2018, p. 652.
  • « Le Volstead Act au cinéma ou l'institution imaginaire d'Eliot Ness et de ses Incorruptibles», in Prohibitions(s) (sous la dir. de A. Coutant), coll. Vin & Droit, Editions Mare & Martin, 2018, p. 15.
  • « I Killed the Count ou le droit contre la justice », in Dalloz IP/IT, 2018, p. 520 (à propos d'un épisode de la série britannique Alfred Hitchcock présente, saison 2, épisodes 25 à 27, 1957).
  • « Science-fiction : quand l'imaginaire devient source de droit », in Expertises (Droit, Technologies & Prospectives), Juillet/Août 2018, no 437, p. 248 (interview par Sylvie Rozenfeld).
  • « Triste propriété intellectuelle, décevant droit des contrats», in Dalloz IP/IT, 2018, p. 384 (à propos d'un épisode de la série télévisée américaine The X-Files, saison 4, épisode 7, 1996).
  • « La science-fiction, source littéraire du droit. L'exemple des Trois Lois de la Robotique», in Les fictions en droit (sous la dir. de F.-X. Roux-Demare et M.-Ch. Dizès), coll. « Colloques & Essais», Institut Universitaire Varenne, 2018, p. 9.
  • « Magique aujourd'hui ou le point de vue du robot », in Dalloz IP/IT, 2018, p. 204 (à propos du roman de Isabelle Jarry, Magique aujourd'hui, Gallimard, 2015).
  • « La loi de la majorité», in Dalloz IP/IT, 2018, p. 148 (à propos d'un épisode de la série télévisée américaine de science-fiction The Orville, saison 1, épisode 7, 2017).
  • « Chasser l'oubli comme du gibier», in Dalloz IP/IT, 2017, p. 672 (à propos d'un épisode de la série télévisée britannique Black Mirror, saison 2, épisode 2, 2013).
  • « Le droit dans la Vallée de l'étrange », in Dalloz IP/IT, 2017, p. 556 (à propos du film britannique Ex_Machina, de Alex Garland, 2015).
  • « La distinction des res et des personae dans Les Animaux dénaturés », in Le démon de la catégorie - Retour sur la qualification en Droit et en Littérature (sous la dir. de A. Arzoumanov, J. Sarfati et A. Latil), coll. Droit & Littérature, Editions Mare & Martin, 2017, p. 161.
  • « Science-fiction », in Dictionnaire encyclopédique de la justice pénale internationale (sous la dir. de O. Beauvallet), Editions Berger-Levrault, 2017, p. 876.
  • « EZ-27, le robot qui corrigeait », in Dalloz IP/IT, 2017, p. 244 (à propos d'une nouvelle de Isaac Asimov intitulée "Le Correcteur" dans le Cycle des Robots).
  • « La science-fiction comme moyen de penser le droit », Avant-propos in Le droit saisi par la science-fiction (ouvrage collectif, sous la dir. de Fabrice Defferrard), coll. Libre Droit, Editions Mare & Martin, 2017, p. 11.
  • « In dubio pro persona ou La preuve dans la qualification des formes de vie intelligentes », in Le droit saisi par la science-fiction (ouvrage collectif, sous la dir. de Fabrice Defferrard), coll. Libre Droit, Editions Mare & Martin, 2017, p. 99.
  • « Le shérif a les dents longues », in Dalloz IP/IT, 2017, p. 64 (à propos d'un épisode de la série télévisée américaine The X-Files, saison 5, épisode 12, 1998).
  • « Star Trek et les fan-films : vers un début de réglementation ?», in Recueil Dalloz, 2016, p. 2082 (en collaboration avec Geoffray Brunaux).
  • « Préface », in A. Santolini et Ch. Tijus, L'art du roman criminel - une analyse de la pensée d'Agatha Christie, coll. Droit & Littérature, Editions Mare & Martin, 2016, p. 9.
  • « Publier ou périr, et le lieutenant Columbo», in Dalloz IP/IT, 2016, p. 376.
  • « Star Trek et le droit d'auteur », in Dalloz IP/IT, 2016, p. 324.
  • « Star Trek : paradigme juridique et laboratoire du droit », in Rev. générale de droit de l'Université d'Ottawa, Wilson & Lafleur, vol. 45, no 2, 2015, p. 613-635.
  • « John Rambo : entre non-sujet de droit et droit à l'oubli », in Cahiers Rémois Annuels de Droits & Politiques Etrangers & Comparés (Droit et littérature, sous la direction de F. Laffaille), Editions Mare & Martin, 2015, no 4, p. 101.

Droit civil et procédure civile[modifier | modifier le code]

  • « Révision civile et silence frauduleux de l'une des parties », note sous Cass. civ. 3e, 10 novembre 2016 (pourvoi no 14-25318), in La Semaine juridique, éd. G., no 50, 2016, 1348.
  • « Le recours en révision comme moyen de rétablir la contradiction dans le procès civil », in Quarantième anniversaire du Code de procédure civile (1975-2015) (sous la direction de I. Pétel-Teyssié et C. Puigelier), Editions Panthéon-Assas, 2016, p. 427.
  • « La "suspicion légitime" contre les violences au sein des couples ou Le nouveau "référé-protection" », in Droit pénal, novembre 2010 (études, no 27).
  • « Une analyse de l’obligation de sécurité à l’épreuve de la cause étrangère », in Recueil Dalloz, 1999, chronique, p. 364.

Droit pénal général et spécial[modifier | modifier le code]

  • « Twitter or not twitter : une question pour les juges », in Dalloz IP/IT, 2019, p. 524.
  • « Réseaux sociaux et professionnels du droit : le risque pénal », in Dalloz IP/IT, 2019, p. 471 (Dossier : les professionnels du droit face aux dangers des réseaux sociaux, sous la direction de F. Defferrard, in Dalloz IP/IT, 2019, p. 470 à 497).
  • « Requiem pour un "capuchard" », in Recueil Dalloz, 2009, p. 2225.
  • « Le gendarme et la mort », note sous Cour de cassation (chambre criminelle), 18 février 2003, in Recueil Dalloz, 2003, p. 1317[16] (en collaboration avec Vincent Durtette).
  • « La provocation », in Revue de science criminelle et de droit pénal comparé, 2002, p. 233.

Droit « anti-blanchiment »[modifier | modifier le code]

  • « Les forces normatives du Groupe d'Action Financière », in Questions de droit pénal international, européen et comparé - Mélanges en l'honneur du professeur Alain Fournier, Presses Universitaires de Nancy, 2013, p. 91.
  • « La notion de « relation d'affaires » dans le droit "anti-blanchiment" », in Les nouveaux rapports de droit (sous la direction de E. Jeuland et S. Messaï-Bahri), IRJS Éditions, tome 39, 2013, p. 37.
  • « L'avocat, le secret et le blanchiment », note sous Cour européenne des droits de l'homme, 6 décembre 2012, Michaud c. France, in Recueil Dalloz, 2013, p. 284[17].
  • « Les immunités pénales dans la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme », in Les immunités pénales : actualités d'une question ancienne, Ceprisca, PUF, coll. « Colloques », 2011, p. 117.
  • « L'"Internetalisation" du jeu et la lutte contre le blanchiment (après la loi no 2010-476 du 12 mai 2010, relative à l'ouverture à la concurrence et à la régulation des jeux d'argent et de hasard en ligne) », in Gazette du Palais, 23-24 juin 2010, Doctrine, p. 9.
  • « Aperçu du droit "anti-blanchiment" (droit commun et droit applicable aux professions du droit) », in Gazette du Palais, 7-9 mars 2010, Doctrine, p. 17.
  • « Les métamorphoses de la législation française "anti-blanchiment" », in Gazette du Palais, 23-24 octobre 2009, Doctrine, p. 7.

Procédure pénale et droit du procès pénal[modifier | modifier le code]

  • « Le pouvoir de jurisdictio des algorithmes aux États-Unis : entre fantasme et réalité jurisprudentielle », in Dalloz IP/IT, 2017, p. 668 (en collaboration avec Christelle Papineau).
  • « Contre la "visiojustice" », in Recueil Dalloz, 2011, p. 2878.
  • « Règlement de juges », in Juris-Classeur Procédure pénale, Art. 657 à 661, Fasc. 20, 2010.
  • « L’assignation à résidence judiciaire », in Gazette du Palais, 1er-5 janvier 2010, Doctrine, p. 15.
  • « Les mystères de la cour d’assises », in Liber amicorum Vincent Durtette : regards sur la défense pénale, Éditions Mare & Martin, 2009, p. 171.
  • « La dénaturation du "plaider coupable" (après la loi no 2009-526 du 12 mai 2009, de simplification et de clarification du droit et d’allègement des procédures) », in Droit pénal, juillet-août 2009, Études, no 13, p. 5.
  • « Pour un service public de la défense pénale », in Recueil Dalloz, 2009, p. 1213.
  • « Renvois d’un tribunal à un autre », in Juris-Classeur Procédure pénale, Art. 662 à 667-1, Fasc. 20, 2009.
  • « Récusation », in Juris-Classeur Procédure pénale, Art. 668 à 674-2, Fasc. 20, 2008.
  • « Recherche des personnes en fuite », in Juris-Classeur Procédure pénale, Art. 74-2, Fasc. 20, 2006.
  • « L’appel, le contradictoire et le prisonnier », note sous Cour européenne des droits de l'homme, 17 janvier 2006, in Recueil Dalloz, 2006, p. 1209[18] (en collaboration avec Vincent Durtette).
  • « Le juge d’instruction retrouvé », in Recueil Dalloz, 2006, p. 1908.
  • « L’Afghanistan et le procès pénal équitable », in Recueil Dalloz, 2006, chronique, p. 1997.
  • « Mort, blessures graves et disparitions suspectes », in Juris-Classeur Procédure pénale, Art. 74 et 74-1, Fasc. 20, 2005.
  • « Le dernier des "Disparus" », in Recueil Dalloz, 2004, p. 2859.
  • « Le doute, le suspect et l’innocence », note sous Cour de cassation (cour de révision), 3 avril 2001, Patrick Dils, in Recueil Dalloz, 2001, p. 2227[19].
  • « Le crime et le soupçon (réflexions sur la preuve dans la suspicion légitime d’infraction pénale) », in Recueil Dalloz, 2001, chronique, p. 2692.

Autres textes et articles[modifier | modifier le code]

  • Préface de l'ouvrage de M. Benillouche, How to get away with... Le droit pénal, Enrick.B Editions, 2018, p. 15.
  • « Sturgeon, romancier de Star Trek », in Theodore Sturgeon, le plus qu'auteur (sous la dir. de J. Didelot), ActuSF, 2018, p. 55.
  • « Publier sa thèse de doctorat », in L'œuvre doctorale (sous la direction de Catherine Puigelier), coll. Université, Editions Mare & Martin, 2017, p. 117.
  • Préface de l'ouvrage de Ch. Boucher, Nul enseignant n'est censé ignorer la loi, coll. Droit, Editions du Papyrus, 2015.
  • « Affaire Fourniret : un jugement entre la France et la Belgique », in Les clés de l'affaire Fourniret (ouvrage collectif), Pascal Galodé éditeurs, 2008, p. 127.
Dans le quotidien Libération
  • « Un nouveau pacte avec la nature », Rebonds, décembre 1999 (à propos du naufrage du pétrolier Erika au large des côtes atlantiques françaises).
  • « L'innocence du présumé coupable », Rebonds, vend. 5 novembre 1999, p. 6 (à propos de la démission de Dominique Strauss-Kahn, ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie du gouvernement de Lionel Jospin).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Defferrard, Fabrice (1966-....) » sur le site du catalogue général de la BnF
  2. Camille Porodou (direction scientifique), OUvroir de DRoit POtentiel, t. 90, Paris, IRJS Editions, coll. « Bibliothèque de l'IRJS - André Tunc », , 139 p. (ISBN 978-2-919211-77-7)
  3. « Remise du 5ème Prix Olivier Debouzy », sur leclubdesjuristes.com (consulté le 1er octobre 2015)
  4. Sonya Faure,« Fabrice Defferrard : «"Star Trek" est avant tout une série juridique» », sur liberation.fr (consulté le 12 juin 2014)
  5. Joel Metreau, « «Star Trek»: Comment la série permet d’apprendre le droit », sur 20minutes.fr (consulté le 1er octobre 2015)
  6. Isabelle Porter, « «Star Trek», le paradis des avocats », sur ledevoir.com (consulté le 1er octobre 2015)
  7. « Fabrice Defferrard », sur Memory Alpha (consulté le 17 novembre 2019)
  8. « Téléportation 2161 », sur Arte Creative
  9. « Paul-Hervé Berrebi », sur Memory Alpha
  10. « Mare et Martin », sur www.mareetmartin.com (consulté le 2 novembre 2019)
  11. Marina Brillé-Champaux, « Du droit et des séries », Dalloz Etudiants,‎ (lire en ligne)
  12. Palmarès MediaPro 2020, « Catégorie Enquête et Dossier » (consulté le 1er février 2020)
  13. Isabelle Porter, « «Avant la guerre, troisième roman de Fabrice Defferrard », sur univ-reims.fr (consulté le 1er octobre 2015)
  14. « Editions Mare & Martin »
  15. « F. Defferrard, "Le droit selon Star Trek", Mare et Martin, 2015 », sur unjf.fr (consulté le 1er octobre 2015)
  16. Pourvoi no 02-80095.
  17. Req. n° 12323/11.
  18. Requête n° 76093/01.
  19. Pourvoi no 99-84584.

Liens externes[modifier | modifier le code]