Édifice Hydro-Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Édifice Hydro-Québec
Hydro Québec, building in Montreal 2005-10-21.JPG
Architecture
Matériau
Étages
25Voir et modifier les données sur Wikidata
Administration
Occupant
Géographie
Pays
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte du Québec
voir sur la carte du Québec
Red pog.svg
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
voir sur la carte de la région métropolitaine de Montréal
Red pog.svg
image illustrant Montréal image illustrant le Québec
Cet article est une ébauche concernant Montréal et le Québec.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

L'Édifice Hydro-Québec est un gratte-ciel de bureaux de Montréal, au Québec. Il a été bâti en 1962, mesure 110 mètres de hauteur et compte 27 étages. La tour est l'œuvre de l'architecte Gaston Gagnier[1].

Description[modifier | modifier le code]

L'édifice est situé au 75 boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal. Sa construction est contemporaine de la Place Ville-Marie et de la Tour CIBC. Le gratte-ciel est alors le 6e bâtiment montréalais par sa hauteur, après l'Édifice de la Banque Royale. Il est dominé par la tour Place du Canada, haute de 113 mètres et de 28 étages.

Le bâtiment est éponyme de l'opérateur électrique public québécois Hydro-Québec, entreprise symbole de l'indépendance énergétique de la province canadienne, dont il est le siège social, situé au 75 boulevard René-Lévesque Ouest. Il a abrité jusqu'en 2002 le bureau montréalais du premier ministre du Québec[2]. Le fleurdelisé flotte à son sommet.

On reconnait, par son ornementation minimaliste et ce qui semble être un mur-rideau, que le bâtiment est de style moderne international. Certains indices architecturaux signalent que la tour s'inscrit dans les balbutiements de ce style nouveau à Montréal, notamment les retraits dans sa structure qui rappellent l'art déco et le fait que le mur-rideau n'en soit pas un en réalité — la façade de la tour conserve malgré ses apparences une fonction structurelle.

Son matériau principal est l'acier.

L'art dans le bâtiment[modifier | modifier le code]

L'édifice abrite une importante collection d'œuvres d'art d'artistes québécois[3]. Certaines sont accessibles au public tel que la murale de Mousseau intitulée Lumière et mouvement dans la couleur[4] et le buste de René Lévesque à l'angle du Boulevard René-Lévesque (Montréal) et de la Rue Saint-Urbain (Montréal).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]