École poétique souabe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

École poétique souabe (Schwäbische Dichterschule) fut un cercle relativement fermé de poètes romantiques allemands qui se constitua entre 1805 et 1808 à l'Université de Tübingen autour de Justinus Kerner et de Ludwig Uhland.

On lui rattache des poètes tels que Eduard Mörike, Gustav Schwab, Karl von Ense et Wilhelm Hauff. Certains membres de cette école fondèrent un peu plus tard le cercle poétique de Serach auquel appartinrent des personnalités telles que Nikolaus Lenau, le comte Alexandre de Wurtemberg ou encore Hermann Kurz.

La renommée littéraire atteinte par ce groupe ne faisait cependant pas l'unanimité comme le montrent les attaques de Heinrich Heine dans son journal Schwabenspiegel où la polémique était notamment alimentée par Karl Mayer.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ferdinand Fromm, « Kulturgeschichtliche Skizzen aus Württemberg. Schwäbische Dichterschule und volkstümliche Dichtung », dans Schwäbische Heimat, n° 21, 1926, p. 41-43.
  • (de) Gerhard Storz, Schwäbische Romantik. Dichter und Dichterkreise im alten Württemberg, Stuttgart, Kohlhammer, 1967.
  • (de) Armin Gebhardt, Schwäbischer Dichterkreis. Uhland, Kerner, Schwab, Hauff, Mörike, Marburg, Tectum, 2004 (ISBN 3-8288-8687-6).
  • (de) Barbara Potthast (dir.), Provinzielle Weite. Württembergische Kultur um Ludwig Uhland, Justinus Kerner und Gustav Schwab, Heidelberg, Universitätsverlag Winter, 2014.