Écholalie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Écholalie
Description de l'image Autism Aspect Echolalia 1.png.

Traitement
Spécialité Neurologie et psychiatrieVoir et modifier les données sur Wikidata
Classification et ressources externes
CISP-2 P24Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-10 R48.8Voir et modifier les données sur Wikidata
CIM-9 784.69Voir et modifier les données sur Wikidata
MeSH D004454

Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

L’écholalie est une tendance spontanée à répéter systématiquement tout ou une partie des phrases, habituellement de l'interlocuteur, en guise de réponse verbale. Ce mot provient du grec : ἠχώ / ēkhō (« écho »), de ἠχή / ēkhē (« son »), et λαλιά / lalia (« lalie, babil, bavardage »).

Elle est caractéristique de nombreux troubles psychiatriques et neurologiques, notamment l'autisme[1], hystérie, schizophrénie, démence frontotemporale (DFT), paralysie supranucléaire progressive, syndrome de l'X fragile, maladie de Gilles de La Tourette[2]

Dans le cadre d'entrevue dans les médias, ce comportement est parfois utilisé pour « consommer » du temps d'antenne et mieux réfléchir à sa réponse, en particulier si l'on est mis en difficulté.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Simon N, Echolalic speech in childhood autism. Consideration of possible underlying loci of brain damage, vol. 32, (PMID 812450), p. 1439–1446.
  2. François Perea, 2010, « Note sur les symptômes vocaux et verbaux corporels. De la rupture pathologique aux comportements ordinaires », dans L’Information psychiatrique, vol. 86, no 5 - mai 2010. Disponible en ligne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]