Écart de production

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’écart de production, ou en anglais output gap, représente l’écart entre le niveau réel du produit intérieur brut (PIB) et son niveau potentiel : la production potentielle. Il reflète la position de l'économie dans le cycle.

Évaluation de l'écart de production[modifier | modifier le code]

L'écart de production n'est pas directement observable et sa valeur est entourée d'incertitudes. Les estimations faites une année sont souvent révisées par la suite. Ainsi considère-t-on aujourd'hui que l'écart de production français était de +3,0 points en 2007, c’est à dire que l'économie était en haut de cycle, alors que les analyses considéraient à l’époque qu'il était légèrement de -0,9[1].

La croissance serait ainsi de -1,5 point en 2016.

Écart de production et expansion économique[modifier | modifier le code]

Lors d'une phase d'expansion, l'écart augmente : la production est temporairement supérieure à son niveau d’équilibre car il y a sur-investissement. Dans ce cas, l’inflation est en augmentation. En effet, si le PIB réel persiste à être supérieur au PIB potentiel, alors il y aura des pressions à la hausse sur les coûts de production (en particulier les coûts du travail) ce qui augmente les prix des biens et des services. Inversement, dans les périodes de creux économique (récession), le PIB croît moins vite que la production potentielle, l’écart diminue et peut même se retrouver négatif.

La relation peut être formulée ainsi :

Avec :

  •  : niveau réel du PIB
  •  : niveau potentiel du PIB, ou niveau du PIB de L.T.
  • : niveau réel d'inflation
  •  : niveau anticipé d'inflation

Utilisation de l'écart de production[modifier | modifier le code]

L'écart de production joue un rôle important dans la conduite de la politique économique. Une valeur négative indique une capacité de rattrapage : l'économie devrait à moyen terme croître temporairement au-delà de son taux de croissance potentielle afin de refermer l'écart de production.

C'est aussi l'un des principaux éléments utilisés en politique budgétaire pour calculer le solde structurel[1].

Références[modifier | modifier le code]

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Articles connexes[modifier | modifier le code]