Åmli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Åmli
Blason de Åmli
Héraldique
Åmli
Le centre d'Åmli, à gauche la mairie, à droite l'ancienne gare.
Administration
Pays Drapeau de la Norvège Norvège
Région Sørlandet
Comté Agder
Centre administratif Åmli
Démographie
Gentilé Åmling
Population 1 832 hab. (2015)
Densité 1,6 hab./km2
Géographie
Coordonnées 58° 46′ 34″ nord, 8° 25′ 01″ est
Superficie 113 060 ha = 1 130,60 km2
Divers
Langue officielle Nynorsk
Localisation
Localisation de Åmli
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte administrative de Norvège
City locator 14.svg
Åmli
Géolocalisation sur la carte : Norvège
Voir sur la carte topographique de Norvège
City locator 14.svg
Åmli

Åmli est une kommune de Norvège. Elle est située dans le comté d'Agder. Commune rurale et forestière, traversées par deux rivières, l'économie repose essentiellement sur l'agriculture et la sylviculture. La commune est distante de 60 km d'Arendal, la ville et la côte maritime les plus proches. Si la commune semble enclavée entre forêt et montagne, uniquement traversée par des routes secondaires loin des axes routiers principaux, elle n'est pas pour autant isolée grâce au chemin de fer.

La commune, dont le centre administratif est le village d'Åmli, est composée de plusieurs villages : Nelaug, Tovdal et Gjøvdal.

Situation[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Åmli est une commune rurale entourée de forêts, située entre la côte au sud et les montagnes au nord. Le point culminant de la commune se trouve au nord, dans le massif de Storrfjellet, le sommet appelé Trongedalsnuten atteint 929 m. La commune est traversée par deux rivières : Nidelva et Tovdalselva.

Localisation[modifier | modifier le code]

Rose des vents Bygland Fyresdal Nissedal Rose des vents
Bygland N Nissedal
O    Åmli    E
S
Froland Froland Vegårshei, Tvedestrand

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Transports routiers[modifier | modifier le code]

Åmli est traversée par la nationale 41 qui relie Kristiansand à Brunkeberg. La nationale 415 part d'Åmli pour rejoindre la route européenne 18 à Tvedestrand.

Transports ferroviaires[modifier | modifier le code]

La gare de Nelaug se situe dans la commune d'Åmli. C'est la gare la plus importante de la commune puisqu'elle est desservie par la ligne du Sørland et qu'elle est également le terminus de la ligne d'Arendal.

De 1910 à 1967, existait une ligne de chemin de fer, la Treungenbanen, qui reliait Arendal à Nissedal. Aujourd'hui, l'ancienne gare abrite la bibliothèque municipale[1], tandis que la halle à marchandise abrite la gare routière.

La commune possède également une halte ferroviaire située dans le hameau de Flaten, situé sur la ligne d'Arendal.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Åmli est desservie par une ligne régulière de bus reliant Arendal à Seljord[2]. D'autres liaisons journalières relient Åmli à Tovdal[3] et Smeland[4]. Une ligne existe également reliant Nelaug à Tvedestrand[5]. Toutes ces lignes sont gérées par la société de transport en commun des comtés d'Agder[6].

Transports aérien[modifier | modifier le code]

L'aéroport le plus proche est celui de Kristiansand, distant de 98 km[7].

Histoire[modifier | modifier le code]

L'ancien district d'Åmli fut divisé le en trois communes distinctes : Tovdal, Gjøvdal et Åmli. Gjøvdal et Åmli furent de nouveau réunifiées en et les limites actuelles de la commune datent de lorsque Tovdal fut réintégré à la commune d'Åmli.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Depuis 2005, le maire de la commune est Reidar Saga AP, lequel a été réélu aux dernières élections municipales de 2015 pour un mandat de quatre ans[8].

Le conseil communal compte 17 élus : 7 pour le Parti travailliste, 6 pour le Parti du centre, 2 pour les conservateurs et 2 pour les Démocrates chrétiens[9].

Débat linguistique[modifier | modifier le code]

Pendant de longues années, Åmli connut un débat linguistique virulent opposant les partisans du bokmål à ceux du nynorsk quant au choix de la norme écrite utilisée à l'école. Début 2010, la commune décide d'organiser un référendum qui a lieu le . La participation n'est que de 49 % mais les résultats sont clairs : 52 % en faveur du nynorsk à Åmli et 63 % à Dølemo[10]. Malgré ce résultat, le maire choisit le bokmål, appuyé par le conseil municipal à raison de 9 voix contre 8[11].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population depuis 1951.Document Bureau des statistiques norvégiennes ([1])

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune compte deux écoles primaires, une école dans le centre d'Åmli, une autre moins importante et avec moins de classes à Dølmo[12]. Les enfants doivent ensuite aller à Tvedestrand.

Santé[modifier | modifier le code]

Il existe dans la commune un centre médical, Åmli Helsestasjon, avec médecins, infirmière et sage-femme[13],[14]. L'hôpital le plus proche se situe à Arendal.

Sport[modifier | modifier le code]

C'est à Dølemo que se trouve une association sportive : Dølemo Idrettslag avec une section cyclisme et patinage de vitesse[15].

Médias[modifier | modifier le code]

La commune possède son propre journal : Åmli avisa[16].

Personnalités[modifier | modifier le code]

  • Arne Smeland (1880-1912) : poète et écrivain du terroir.
  • Engvald Bakkan (1897-1982) : écrivain.
  • Kristian Sundtoft (1937-2015) : femme politique.
  • Jonas Alaska (né en 1988) : musicien.
  • Mathias Berntsen (né en 1996) : champion d'Europe 2015 (U20) de Beach-volley[17].

Économie[modifier | modifier le code]

Åmli étant une commune rurale, l'économie est principalement lié aux exploitations agricoles et forestières. En 2013, l'entreprise Bergene Holm ouvre une nouvelle scierie[18] considérée comme la plus moderne de Norvège pour laquelle l'entreprise a investi 120-130 millions de couronnes (environ 15 millions d'euros)[19].

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le musée Elvarheim

Tusenårsted[modifier | modifier le code]

Le site du millénaire choisi par la commune est le musée Elvarheim qui possède entre autres une grande collection d'animaux empaillés[20].

Festivités[modifier | modifier le code]

Le premier samedi du mois d'août a lieu à Gjøvdal une fête traditionnelle appelée Gjøvdalsdagen avec concert, loterie et activités diverses[21].

Depuis 1980, se tient à Dølemo une foire sur deux jours qui a lieu fin août et appelée Dølemomarknaden. Elle réunit environ 150 exposants avec des animations d'artiste locaux et régionaux[22].

Depuis 2015, a lieu courant juin un festival musical sur deux jours appelé Heimover ![23].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nn)Site de la commune article Åmli bibliotek (consulté le 22.10.2015).
  2. (nb)Grille horaire de la ligne Arendal-Seljord (consulté le 20.10.2015)
  3. (nb)Grille horaire de la ligne Åmli-Tovda (consulté le 20.10.2015)
  4. (nb)Grille horaire de la ligne Åmli-Smeland (consulté le 20.10.2015)
  5. (nb)Grille horaire de la ligne Nelaug-Tvedestrand (consulté le 20.10.2015).
  6. (nb)Site d'Agder Kollektivtrafikk (consulté le 20.10.2015).
  7. (en)Site distancesfrom (consulté le 20.10.2015).
  8. (nn)Site de la commune - article Ordførar (consulté le 21.10.2015).
  9. (nn)Site de la commune - article Kommunestyret (consulté le 21.10.2015).
  10. (nb)Article Flertall for nynorsk i Åmli de NRK du 04.05.2010 (consulté le 21.10.2015).
  11. (nb)Article Trosser folkeviljen i Åmlide NRK du 28.05.2010. (consulté le 21.10.2015).
  12. (nb)Site de l'école d'Åmli (consulté le 21.10.2015).
  13. (nn)Site de la commune article Helsestasjon (consulté le 22.10.2015).
  14. (nn)Site de la commune article Legekontor (consulté le 22.10.2015).
  15. (nb)Site de l'association sportive (consulté le 22.10.2015).
  16. (nb)Site du journal (consulté le 22.10.2015).
  17. (nb)Article de Åmli avisa Når villdyret våkner du 24.09.2015 (consulté le 22.10.2015)
  18. (nb)Site de l'entreprise à Åmli (consulté le 22.10.2015)
  19. (nb)Article de NRK Disse skaper tømmerdrømmer du 22.05.2012 (consulté le 22.10.2015)
  20. (nb)(en)Site kubenarendal.no (consulté le 21.10.2015).
  21. (nn)Site de la commune article Gjøvdalsdagen (consulté le 22.10.2015).
  22. (nb)Site de l'évènement (consulté le 22.10.2015).
  23. (nb)Site du festival (consulté le 22.10.2015).