United Breaks Guitars

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Tim McGraw

United Breaks Guitars

Single par Dave Caroll
Sortie 6 juillet 2009
Durée 4:36
Genre Musique country
Format iTunes/YouTube video
Auteur Dave Caroll
Label http://davecarrollmusic.com

Singles par Dave Caroll

United Breaks Guitars est une chanson de style de musique country rédigée par Dave Caroll, un musicien du groupe canadien Sons of Maxwell, à la suite d'un incident impliquant sa guitare lors d'un vol avec la compagnie United Airlines entre Halifax et Chicago.


L'incident[modifier | modifier le code]

Un exemple de guitare taylor
une guitare Taylor

En mai 2008, lors d'un vol entre Halifax et Chicago, alors que l'avion vient d'atterrir à Chicago, la passagère située derrière Caroll observe les bagagistes déchargeant et est interloquée par leurs méthodes de chaîne qu'elle juge expéditives. Lorsqu'elle aperçoit un étui à guitare, elle le fait remarquer à ses voisins dont Caroll qui voit alors son étui retomber violemment sur le tarmac[1]. À son arrivée à l'aéroport de Ohama (Chicago n'étant pour lui qu'une correspondance), il est soulagé de voir son étui seulement éraflé. Malheureusement, quelques jours plus tard, lorsqu'il ouvre son étui, il se rend compte que le manche de sa Taylor à 3 500$ est cassé[2].

La demande de réparation[modifier | modifier le code]

Commence alors une longue série d'appels aux services clientèles de United Airlines qui vont le diriger vers un centre d'appel de New-Dehli avant qu'il n'obtienne une réponse par courriel d'une certaine Ms. Irlweg qui va lui répondre clairement que sa demande n'ayant pas été faite dans les 24 heures suivant l'incident, elle ne peut aboutir. Caroll accepte cette décision mais informe Ms. Irlweg qu'il va alors composer trois chansons et les poster sur Youtube et ensuite demander aux internautes laquelle ils préfèrent. À ce jour, la première vidéo a été vue plus de 12 millions de fois alors que l'objectif de Caroll n'était que de 1 million pour les trois vidéos réunies[2].

Les conséquences[modifier | modifier le code]

L'affaire est parvenue à l'oreille des actionnaires et les quatre premiers jours de la diffusion de la vidéo, son cours a plongé de 10 % coûtant aux actionnaires et à l'entreprise plus de 180 000 000$. Depuis, Ms. Irlweg est également devenue le symbole de la bureaucratie malsaine et sans cœur[3].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]