Tokaj

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne une ville de Hongrie. Pour un vin appelé Tokaji, Tokay ou parfois Tokaj, voir Tokay. Pour le vignoble, voir Tokaj-Hegyalja.
Tokaj
Rue de l'hôtel de ville à Tokaj.
Rue de l'hôtel de ville à Tokaj.
Blason de Tokaj
(Voir carte Hongrie administrative)
Tokaj
(Voir carte Hongrie topographique)
Tokaj
Administration
Pays Drapeau de la Hongrie Hongrie
Comitat
(megye)
FLAG-Borsod-Abauj-Zemplén-megye.svg Borsod-Abaúj-Zemplén
(Hongrie septentrionale)
District
(járás)
Tokaj
Rang Ville
Bourgmestre
(polgármester)
Májer János (Indépendant)
(2010-2014)
Code postal 3910
Indicatif téléphonique (+36) 47
Démographie
Population 4 886 hab. (1er janv. 2011)
Densité 173 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 07′ 17″ N 21° 24′ 45″ E / 48.121443, 21.412468 ()48° 07′ 17″ Nord 21° 24′ 45″ Est / 48.121443, 21.412468 ()  
Superficie 2 820 ha = 28,2 km2
Divers
Collectivités des minorités Tsiganes (1er janv. 2011)
Identités ethniques
(nemzetiségi kötődés)
Hongrois 95,4 %, Tsiganes 1,3 %, Allemands 0,1 %, Slovaques 0,2 %, Ukrainiens 0,1 % (2001)
Religions catholiques 41,3 %, grecs-catholiques 13,9 %, réformés 27,6 %, évangéliques 0,6 %, autres confessions 0,4 %, sans religion 6,8 % (2001)
Liens
Site web www.tokaj.hu
Sources
Office central de statistiques (KSH)
Élections municipales 2010

Tokaj est une ville hongroise, dans le département de Borsod-Abaúj-Zemplén (Tokaj est le nom de la ville mais aussi de la région nom de l'étiquette de vin en Hongrie et en Slovaquie).

Elle est le centre de production du célèbre vin de Tokay.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville apparait dans les documents pour la première fois en 1353. Son premier château, une motte, fut détruit lors de l'invasion mongole.

Au XIVe siècle, la ville appartenait aux seigneurs de Diósgyőr, puis passa après 1450 aux Hunyadi, si bien que la ville passa dans le domaine royal quand Matthias Hunyadi (Matthias Corvin) monta sur le trône.

En 1705, François II Rákóczi ordonna la destruction du château.

La ville souffrit de la première guerre mondiale, et perdit son statut : le négoce de vin se déplaça vers Sátoraljaújhely.

Tokaj recouvrit son statut municipal en 1986.

Économie[modifier | modifier le code]

Des vingt-deux régions viticoles du pays, celle qui s'étend autour de Tokaj, au nord-est de Budapest, est la plus célèbre : bienvenue dans le berceau du tokaj aszù, ce nectar à la robe or et aux arômes de fruits confits. Déjà Louis XIV s'extasiait, affirmant qu'il était « le roi des vins, le vin des rois ».
Inscrite depuis 2002 au patrimoine mondial de l'UNESCO, la région est à l'origine de tous les vins liquoreux de la planète. Car c'est ici, sur ces douces collines qui dévalent jusqu'aux rives de la Tisza et du Bodrog, que fut découvert le secret du Botrytis cinerea, cette « pourriture noble » qui a le don de concentrer le sucre du raisin en le desséchant. Le miracle se produit chaque automne, période la plus magique d'ailleurs pour une visite. Lorsque les ceps prennent des teintes de feu, les brumes matinales sont tenaces et favorisent le développement des champignons. Les grains finissent par ressembler à des raisins secs. Sonne alors le moment de la vendange tardive. Si vous achetez quelques bouteilles au cours de votre voyage, sachez toutefois décrypter les étiquettes. Un chiffre de 3 à 6 indique la concentration en sucre: plus il est élevé, plus la bouteille coûte cher. À noter que toutes les terres de Tokaj ne produisent pas de l'aszù. On trouve aussi de fabuleux vins blancs secs.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Tokaj est jumelé avec :

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]