Terrace

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Terrace
Terrace vue du mont Thornhill
Terrace vue du mont Thornhill
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Flag of British Columbia.svg Colombie-Britannique
Démographie
Population 11 320 hab. (2006)
Densité 273 hab./km2
Géographie
Coordonnées 54° 30′ 59″ N 128° 35′ 12″ O / 54.516498, -128.586731 ()54° 30′ 59″ Nord 128° 35′ 12″ Ouest / 54.516498, -128.586731 ()  
Superficie 4 152 ha = 41,52 km2
Divers
Fuseau horaire UTC-8
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte administrative de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Terrace

Géolocalisation sur la carte : Colombie-Britannique

Voir la carte topographique de Colombie-Britannique
City locator 14.svg
Terrace
Liens
Site web http://www.terrace.ca/

Terrace est une ville du nord-ouest de la Colombie-Britannique, située entre Prince Ruppert et Prince George.

La majorité de ses habitants sont les Tsimshians, peuple autochtone de la côte du nord-ouest du Pacifique.

Au recensement de 2006, on y a dénombré une population de 11 320[1] habitants.

Situation[modifier | modifier le code]

Terrace est encerclée par une vallée et une forêt tropicale humide côtière-intérieure hybride sur la Rivière Skeena, près de son l'embouchure sur l'Océan Pacifique. Les forêts luxuriantes dans le secteur sont principalement constituées de cèdres, de ciguës et de sapins. Les dépôts des glaciers, au cours de milliers d'années ont produit des terrasses naturelles ou "des bancs" autour de la ville, lui donnant son nom.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1862, la variole a annihilé 80 % de la population Tsimshian. D'autres épidémies ont ravagé leurs communautés pendant plusieurs années.

En 1880, un missionnaire anglican nommé William Duncan, avec un groupe de Tsimshians, a demandé le transfert de la population sur l'Île Annette, sous possession américaine. Après l'approbation, ce groupe a fondé Nouveau Metlakatla en l'Alaska. William Duncan a demandé plus tard le statut de réserve pour la communauté Tsimshian.

Références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officiel