Tepito

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

19° 26′ 46.83″ N 99° 07′ 40.42″ O / 19.4463417, -99.1278944

Tepito est l'un des quartiers les plus vieux de la ville de Mexico, situé dans la Colonia Morelos de la délégation Cuauhtémoc. Les estimations sur la population de la zone varient : elle compterait entre 38 000 et 120 000 résidents, plus une estimation de 10000 personnes venant la journée vendre leurs produits au marché[1],[2]. Il abrite l'un des plus grands marchés « tianguis » du pays, faisant étalage notamment de marchandises de contrefaçon ou volées. Réputé violent, le quartier de Tepito a vu naitre ou grandir de nombreuses célébrités du sport : catcheurs, footballeurs, boxeurs...

Histoire[modifier | modifier le code]

Tepito a commencé avec la fondation du Mexique. Son prénom a changé phonétiquement jusq'ua Tepito est devenu un des plus importants quartiers. Beaucoup des personnages académiques avaient voulu interpreter la signification et le source du prénom Tepito et ils avaient le comparé avec des mots en náhuatl comme Tepitón, Tepiyotl, Tepitoyotl, Tecualtepitón, etcétéra. Jusqu'a Gutierre Tibón a decouvert le prénom indien de l'Île de Pascua est Te Pito, c'est à dire "le nombril du monde". Une autre histoire dit que selon une chronique du quartier, il avait deux gardes et ils ont eu une conversation et un garde l'a dit à l'autre que si quelque chose dangereuse passait il utiliserait son sifflet mais en espagnol le sifflet est connu comme "pito" et l'action est "Te pito".

Le quartier Tepito représente le force, le courage et l'endurance. Culturellement Tepito est caracterisé comme un quartier indien modeste. C'est une lieux culturelle et urbain très significatif pour la Ville de Mexico.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Un film mexicain nommé Don de Dios a pour théâtre exclusif la zone de Tepito. Le film narre l'escalade de violence qui a lieu entre deux mafias.

Ex-résidents célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1] 'Bienvenidos a Tepito' par Cynthia Ramírez - Letras Libres - Novembre 2007
  2. [2] 'Tepito: No Thanks, First World' par Gustavo Esteva - In Context - Automne/Hiver 1991