Tarun Tejpal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tarun J. Tejpal)
Aller à : navigation, rechercher

Tarun Tejpal

Autres noms Tarun J. Tejpal
Activités Romancier, journaliste
Naissance 15 mars 1963 (51 ans)
Lucknow, Uttar Pradesh, Inde
Langue d'écriture anglais
Genres roman, biographie

Tarun Jit Tejpal, né le 15 mars 1963, est un journaliste d'investigation indien, fondateur de l'hebdomadaire d'actualités Tehelka.

Biographie[modifier | modifier le code]

Engagé dans l'opposition, il a dénoncé des malversations au sein du gouvernement indien en 2001. Menacé de mort, il a vécu sous protection plusieurs années. Il est l'éditeur du Dieu des petits riens d'Arundhati Roy.

Il a écrit pour plusieurs journaux internationaux : The Paris Review, The Guardian, The Financial Times et Prospect.

Loin de Chandigarh, son premier roman, devient un succès mondial et est salué par VS Naipaul. L'Histoire de mes assassins, son second roman, est paru en français aux éditions Buchet-Chastel en septembre 2009 avant la parution du texte original anglais en 2010.

Le 28 novembre 2013, un mandat d'arrêt est lancé contre lui pour le viol présumé d'une collègue à Goa ; le scandale est alors l'objet d'une importante couverture médiatique dans le pays[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • The Alchemy of Desire (2006)
    Publié en français sous le titre Loin de Chandigarh, traduit par Annick Le Goyat, Paris, Buchet-Chastel, 2006 ; réédition, Paris, LGF, « Le Livre de poche » no 30760, 2007
  • Story of my Assassins (2010)
    Publié en français sous le titre L'Histoire de mes assassins, traduit par Annick Le Goyat, Paris, Buchet-Chastel, 2009 ; réédition, Paris, LGF, « Le Livre de poche » no 32135, 2011
  • The Valley of Masks (2011)
    Publié en français sous le titre La Vallée des masques, traduit par Dominique Vitalyos, Paris, Albin Michel, 2012

Autres publication[modifier | modifier le code]

  • Summit of the Powerless (2006), biographies de célébrités indiennes

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

  • Tehelka, le journal qu'il a fondé

Liens externes[modifier | modifier le code]