Tado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

7° 09′ N 1° 35′ E / 7.15, 1.583

Tado est une petite localité située au sud-est du Togo, à la frontière du Bénin.

C'est l'origine ancestrale du peuple Aja qui regroupe les Fons, les Ewés ou Dogbos, les Anlons, les xlas, les Ayizos, les Ezas, les Alus, les houénons, les Neglokpés, les saxwé, les Guns...

Historique[modifier | modifier le code]

Au départ Tado s'appelait Azamé. La ville est refondée par les Ajas en 1000 et est devenue la capitale du premier royaume, le plus puissant du sud du Togo actuel, appelé royaume de Tado qui prospéra en rayonnant sur un territoire de plus en plus immense, surtout culturellement, jusqu'au XIXe siècle. Dans son âge d’or, qu’on peut situer entre le XVe et le XVIIe siècle, le royaume Aja de Tado s'apparentait à une confédération couvrant un espace allant de la Volta au Kouffo jusqu'à Gbadagli (frontière Nigérienne) et de la mer à Agbonou (Atakpamé) et à Kambolé (Tchamba).

Le Jésuite espagnol Alonzo de Sandoval le décrivit en 1627 comme « un puissant royaume s’étendant sur un territoire immense à l’intérieur des terres avec une zone côtière où se trouve un port sûr, gouverné par un noir appelé Eminence ». Le territoire sur lequel régnaient les Anyigbãfio(roi de la terre).

Tado est le fer de lance des autres royaumes comme Agbomey, Notsé, Allada, Porto Novo. Ce sont les princes de Tado qui ont fondé ces royaumes.

Aujourd'hui, Tado est une ville oubliée par les autorités togolaises. Cette ville ancestrale est devenue une ruine. Tado vit en septembre de chaque année une fête particulière, en mémoire du puissant roi Togbui Anyi, le fondateur du royaume. Ce sont des retrouvailles entre les fils et filles du peuple Aja venus de tous les horizons, dispersés lors des diasporas, elles représentent pour d'autres un pèlerinage.