Stielgranate 41

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stielgranate 41
Image illustrative de l'article Stielgranate 41
Caractéristiques
Calibre
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne nazie Reich allemand
Mesures
Ø projectile 160 mm
Longueur de la cartouche 739 mm
Poids
Poids du projectile 8600 g
Charge de poudre 2420 g
Pak 36 armé d'une Stielgranate 41.

La Stielgranate 41 (en français : « grenade à manche 41 ») est une munition antichar mise au point en Allemagne nazie en 1943. Il s'agit d'un obus antichar explosant à l'impact, basé sur le principe de la charge creuse, destinée au canon antichar de 3,7 cm PaK 36. Ce canon, dépassé dès la campagne de France, devient grâce à cette nouvelle munition à nouveau capable de rivaliser avec des chars lourdement blindés.

Origine[modifier | modifier le code]

Le PaK 36 constitue la base de l'artillerie antichar au sein de la Wehrmacht en 1940. Toutefois, le canon se montre peu efficace contre les chars lours français et britanniques. Lors de l'opération Barbarossa, il devient quasi inutile face aux T-34 et autre KV soviétiques. La profondeur d'impact des tirs du Pak 36 ne pouvait plus être améliorée par des modifications simples de munitions de 37 mm de calibre. Pour améliorer ses performances, il a fallu changer de concept, et passer à la charge creuse, ce que la Stielgranate 41 concrétise.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Le PaK 36 est chargé d'une cartouche constituant la charge de propulsion, sans projectile. La charge creuse, montée sur une courte hampe, est chargée par l'avant, fixée sur le court canon. La détente du gaz lors de l'explosion de la cartouche propulsive expédie la charge à une vitesse relativement faible. Quoique la vitesse du projectile soit moindre que celle des obus antichars alors en usage, cela n'a pas d'influence sur l'efficacité de la charge creuse, dont l'explosion à l'impact déclenche l'effet destructeur.

La Stielgranate 41 est stabilisée en vol par six petits ailerons.

Notes et références[modifier | modifier le code]