Seigneur des Miracles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Seigneur des Miracles, Sanctuaire des Nazaréens, (Lima, Pérou)

Seigneur des Miracles, Christ de Pachacamilla (Espagnol: Señor de los Milagros) l'image du Christ crucifié in Santuario des Nazaréens, Lima, Pérou. En octobre l'image du Christ crucifié déplace des millions de fidèles lors d'une extraordinaire procession, parcourt les rues de Lima toutes les années au mois d'octobre depuis 1687, en entraînant des bénédictions d'union, d'espoir, de ferveur catholique et de tradition.

Une institution vieille de plusieurs siècles[modifier | modifier le code]

Cette histoire débuta vers le milieu du XVIIe siècle. Un humble mulato (métis) peignit le Christ crucifié sur un tronçon de paroi, dans la confrérie de Pachacamilla, zone où les Angolais avaient été regroupés et vivaient dans une pauvreté absolue. Le 13 novembre 1655, à 14h45 survint un terrible séisme à Lima et au Callao, en effondrant des Églises, enterrant des demeures en laissant des milliers de morts et sinistrés. Toutes les parois de la confrérie se sont effondrées, sauf la faible paroi d'adobe sur laquelle se trouvait l'image de Jésus. L'image est restée intacte, sans aucune fissure.

L'image a attiré une grande quantité d'adorateurs, qui avec leurs cantiques et danses païennes scandalisaient les autorités politiques et religieuses, et le Vice-roi ordonna la destruction de l'image. En montant l'échelle pour l'effacer, un peintre a commencé à sentir des tremblements et frissons. Par la suite il essaya à nouveau sans pouvoir réussir à gravir l'échelle : la peur était trop forte!

Le mystère devint tradition[modifier | modifier le code]

Un second homme, soldat de Balcázar, d'esprit plus tempéré, est monté rapidement mais est redescendu tout aussi rapidement en expliquant ensuite que, quand il fut face à l'image, il vit qu'elle devenait de plus en plus belle et que la couronne devenait verte. Devant l'insistance des autorités pour faire disparaître l'image, la population a manifesté son refus et a commencé à protester fortement avec des attitudes menaçantes qui ont obligé le clergé à faire marche arrière. L'ordre a été révoqué et on décida que ce mur serait un endroit de vénération à la puissante image et au Christ.

Le 20 octobre 1687 un raz-de-marée dévaste el Callao ainsi qu'une partie de Lima et démolit la hotte qui fut levée en l'honneur de l'image du Christ. Seule la paroi d'adobe avec l'image du Christ Crucifié resta debout. De ce fait, l'Église admet l'évidence et officialise son culte.

Une copie de l'image a été confectionnée et est portée en procession dans les rues de Lima en implorant le Christ pour qu'il calme la colère de la nature. Depuis, il est établi que les 18 et 19 octobre aurait lieu la procession du "Señor de los Milagros". Les processions qui partent du Couvent des Nazaréens se déplacent par divers lieux, jusqu'à retourner à leur point de départ, ils n'ont d'égal nulle part en Amérique.

Fête[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]