Quiétus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quiétus
Usurpateur romain
Image illustrative de l'article Quiétus
Règne
260 - 261 (qqs mois) / Syrie
Empereur Gallien
Période Les « Trente Tyrans »
Co-usurpé par Macrien et Macrien le Jeune
Suivi de Balliste (usurpateur)
Biographie
Nom de naissance Fulvius Quietus
Décès 261 - Émèse
Liste des usurpateurs romains

Fulvius Quietus, appelé simplement Quiétus, fut l'un des usurpateurs classés par l'histoire Auguste dans les Trente Tyrans qui prirent la pourpre impériale sous l'empereur Gallien[1].

Il était le plus jeune fils de Macrien, qui s'était proclamé empereur en 260 et avait été associé au pouvoir avec son frère Macrien le Jeune. Pendant que son père et son frère passaient en Illyrie où ils furent battus et tués, Quietus assurait leurs arrières en Asie. Il est abandonné d'une partie de ses troupes, assiégé dans Émèse par Odénat, et tué par les habitants, probablement à l'instigation de Balliste qui lui succède[2].

Monnayage[modifier | modifier le code]

Le numismate Henry Cohen publie plusieurs types de monnaies de Quiétus, en or et en billon dévalué, ce qui confirme la réalité historique de son bref règne[3].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Histoire Auguste, traduction de André Chastagnol, éditions Robert Laffont, 1994, (ISBN 2-221-05734-1), pp. 846-847 et 885
  2. Jean Zonaras, XII, 24
  3. Henry Cohen, Description historique des monnaies frappées sous l'Empire Romain, Paris, 1892, [1], livre VI, pp. 6-8

Voir aussi[modifier | modifier le code]