Projet:Blasons/Création

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Voir aussi le tutoriel pour dessiner des blasons.


Description sommaire des étapes de la création :

  • À partir des gabarits proposés au format svg, composer votre blason avec les meubles fournis (ou dessiner les manquants, ou demander à les faire dessiner) et les pièces.
  • Appliquer les métaux et émaux (les couleurs), de préférence les couleurs spécifiées (non obligatoire mais conseillé).
  • Enregistrer le blason en format SVG
  • Soumettre sur Commons votre image sous licence libre

Création du fichier[modifier | modifier le code]

Gnome-fs-client.svgMéthodes et logiciels (libres et gratuits)[modifier | modifier le code]

Vous n'avez besoin que d'Inkscape pour créer des blasons (télécharger).

Pour la finalisation du blason, il n'est pas inutile de faire du nettoyage en éditant le fichier XML à la main dans un éditeur de texte, car les deux logiciels ont du mal à gérer la précision des coordonnées et insèrent des fractions décimales superflues et inexactes géométriquement. L'affinage à la main permet aussi de diviser par 5 en moyenne (voire plus suivant la quantité d'éditions et d'effets que vous avez essayé et modifiés successivement) la taille du fichier et d'éliminer des attributs CSS complètement sans effet qui alourdissent énormément le fichier (mais il faut alors connaître la syntaxe XML et CSS et faire de nombreux tests sans un afficheur de SVG ; le vocabulaire XML est assez simple à comprendre, mais le site www.w3.org fournit tous les détails et la spécification si vous vous demandez à quoi sert un attribut CSS ou comment interpréter certains éléments).

N'oubliez pas non plus de tester votre SVG avec une visionneuse, par exemple celle d'Adobe SVG Viewer qui s'installe comme composant de votre navigateur (il suffit d'ouvrir alors votre fichier SVG avec le navigateur pour l'afficher, et on peut rafraîchir la page autant de fois que nécessaire pour voir les petits changements très fins successifs que vous effectuez à la main). Ces prévisualisations en local vous éviteront de charger votre blason sur Commons à plusieurs reprises, vous économiserez donc à la fois votre temps et les ressources des serveurs Commons.

Inkscape.logo.svg Création[modifier | modifier le code]

Voici les grandes étapes à effectuer avec Inkscape pour produire un blason normalisé, ainsi que quelques conseils :

Téléchargez sur votre disque dur un des gabarits vectoriels avec effet 3D : blason en pointe ou blason en accolade (voire le blason suisse si vous voulez faire un blason pour la Suisse). Copiez-le sous le nom de votre blason pour ne pas modifier le gabarit, puis ouvrez votre blason ainsi créé sous Inkscape.

Votre blason se compose pour l'instant de 2 objets : un écu rempli uniformément de rouge, et une copie de cet écu, mais rempli lui d'un dégradé circulaire allant d'un blanc opaque à 31% au centre (simulant un éclairage) à un noir opaque à 12,5% à la périphérie. C'est ce dégradé qui simule l'aspect 3D du blason.

Avec Inkscape, il est très fortement recommandé de travailler avec des calques, car ceux-ci permettent de bien s'organiser et de faciliter l'édition. Un calque agit de manière analogue à une feuille de papier calque : vous pouvez les empiler et continuer de voir ce qu'il y a dessous.

Un calque peut être visible ou invisible, ce qui est pratique pour momentanément enlever des objets encombrants sans les supprimer. De même, un calque peut être verrouillé ou déverrouillé : une fois verrouillé, vous ne pouvez plus sélectionner ou modifier les objets de ce calque, tout en continuant à les voir (sauf si le calque est aussi invisible bien sûr). Le verrouillage est utilisé pour éviter de sélectionner ou de déplacer par erreur des objets que l'on souhaite conserver en l'état. Par exemple, si vous créez un meuble à partir d'une image bitmap existante, vous pouvez placer cette image dans un calque sous-jacent et verrouiller son calque. Ainsi, vous pourrez recréer ce meuble en vectoriel dans le calque supérieur sans jamais déplacer votre modèle sous-jacent.

Autre chose à savoir : au niveau d'un calque, vous pouvez décider de l'ordre d'empilement des objets en définissant leur "cran" ou "niveau". Ainsi, pour l'instant, l'écu rouge est situé un cran en-dessous de l'écu en dégradé, et comme ce dégradé est translucide, on peut voir ce qu'il y a dessous. Mais vous pouvez très bien déplacer le dégradé un cran en-dessous, ce qui le rendra invisible car il sera masqué par l'écu rouge complètement opaque...

Exemple de gestions des calques et "crans" pour le blason de la ville de Céret

Pour travailler proprement, vous devriez dès à présent réorganiser votre blason en créant 2 ou 3 calques : un calque de fond pour la couleur de votre blason (ici, c'est l'écu rouge), un calque intermédiaire pour y dessiner d'éventuels meubles, et un calque supérieur pour y placer le dégradé 3D ainsi que le contour noir du blason. L'exemple ci-contre illustre un empilement de calques et de crans. Pour créer un calque, il suffit de faire "Calque"/"Ajouter un calque" dans le menu. Donnez des noms explicites à vos calque pour vous y retrouver : fond, meubles, etc. Vous pouvez changer l'ordre d'empilement des calques en sélectionnant le calque dans la liste déroulante située en bas, puis en cliquant dans le menu "Calque"/"Monter le calque", ou un autre sous-menu en fonction de ce que vous voulez faire.

Une fois vos 2 ou 3 calques créés, déplacez les 2 objets dans leur calque adéquat. Pour l'instant, ces 2 objets sont dans la racine. Ce n'est pas un calque (vous ne pouvez pas le rendre invisible ni le verrouiller); il s'agit plutôt d'une sorte de couche de fond par défaut, un peu comme un niveau qui serait toujours situé sous tous les calques, et qui récupèrerait tous les objets qui ne sont sur aucun calque...

Pour déplacer vos objets, cliquez sur l'un d'eux, puis par exemple faites "Calque"/"Déplacer la sélection au calque supérieur". L'inconvénient dans ce cas, c'est que vous risquez de devoir le faire plusieurs fois pour déplacer un objet sur un calque situé 2 ou 3 niveaux au-dessus. Pour éviter cela, sélectionnez plutôt votre objet, faites [Ctrl]+[X] pour le couper; puis sélectionnez le calque de destination dans la liste déroulante, et faites [Ctrl]+[V] pour l'y coller. Il faut cependant bien repositionner les objets après un collage, car ceux-ci ont tendance à ne pas apparaître au même endroit. Vous pouvez utiliser les coordonnées à entrer manuellement, ou bien la boîte de dialogue "Aligner et distribuer" ([Shift]+[Ctrl]+[A]) pour réajuster les objets entre eux.

Quelques conseils et astuces :

  • La boîte de dialogue "Aligner et distribuer" fonctionne aussi lors de l'édition de nœuds. Elle est alors très utile pour positionner les nœuds entre eux.
  • Créez un calque spécial pour y placer des bitmaps sur lesquels vous créerez vos meubles ou décorations. Placez ce calque bitmap en-dessous et verrouillez-le.
  • Les fonctions booléennes agissant sur les chemins sont très puissantes, et essentielles une fois que l'on sait bien s'en servir. Exercez-vous à les utiliser pour fusionner, retrancher, etc. des chemins. Par exemple, vous pouvez utiliser la fonction "Intersection" ou [Ctrl]+[*] pour qu'un objet qui dépasse du bord du blason soit découpé selon la forme du blason automatiquement ! Attention cependant : dans ce cas, il faut auparavant dupliquer l'écu, car la fonction "Intersection" ne conservera que les parties communes entre les deux objets concernés, et supprimera le restant de ces 2 objets. Et comme vous souhaitez conserver votre blason, il faudra penser à le dupliquer [Ctrl]+[D] juste avant et à le reculer d'un cran pour que vos deux objets soient visibles.
  • La touche [Ctrl] est une alliée précieuse lors des déplacements d'objets : en la maintenant enfoncée pendant le déplacement, elle permet de n'autoriser que des mouvements dans l'axe horizontal ou vertical, ce qui facilite l'alignement des objets.
  • L'utilisation des clones facilite la manipulation des objets répétés, et elle allège le fichier.

Quelques "pièges" à éviter :

  • Lorsque vous avez fini de décalquer des formes importées à partir d'une image bitmap, n'oubliez pas d'effacer ces modèles qui peuvent rester en arrière plan et empêcher l'affichage rapide de l'image sur le wiki, voire empêcher complètement l'affichage.
  • Les contours des objets sont ajoutés à cheval sur le pourtour de leur surface de remplissage (le contour déborde pour moitié dans la surface de l'objet, et pour moitié à l'extérieur de l'objet). Faites donc attention, si vous rajoutez un contour, de vérifier les coordonnées et les dimensions de l'objet modifié. Par exemple, si vous avez réalisé un blason de taille 600x300 pixels sur une page qui fait exactement la même taille, et que vous augmentez la largeur du contour de votre blason de 2 pixels, pensez à augmenter la taille de votre page à 601x301 pixels, ou à réduire l'ensemble du blason pour qu'il rentre dans 600x300 pixels. Sinon, votre contour sera rogné à l'affichage dans Wikipédia !
  • Pensez à bien régler les boutons "Préserver la proportion des largeurs des contours", "Préserver la proportion des rayons des coins arrondis", etc. Selon le cas, lors du redimensionnement d'un objet, vous souhaiterez ou non conserver l'épaisseur d'un contour (par exemple, si vous voulez que votre blason ait un contour de 3 pixels quelle que soit la taille du blason).
  • Au moment d'envoyer votre blason, enregistrez le au format "plain SVG" ("SVG simple" en français) dans Inkscape. Ce format est celui défini par le W3C; il ne comporte pas d'instructions spécifiques à Inkscape. Il faut savoir que le format SVG d'Inkscape stocke davantage de métadonnées que vous pouvez renseigner : nom de l'auteur, type de licence de l'image... mais stocke aussi les chemins utilisés sur votre ordinateur ("C:\MonEntreprise\MisterBlason\blason01.svg", ou bien "/home/MonEntreprise/MisterBlason/blason01.svg"). Si vous ne voulez pas que ces informations soient révélées, n'utilisez pas le format SVG d'Inkscape.

Veuillez noter par contre qu'en exportant au format "SVG simple", cela fait disparaître les calques de votre blason, aussi veuillez conserver pour vous une version inkscape avec les calques.

Blason Vide 3D.svg Gabarits[modifier | modifier le code]

Voici les gabarits vectoriels à utiliser pour placer les pièces et les meubles, bref, composer votre blason au complet. Ces modèles comportent des calques portant des noms explicites (meubles, fond, etc.), prêts à être utilisés dans Inkscape.

Unification des couleurs[modifier | modifier le code]

Voici la palette pour donner un air de famille à tous nos écus.

Les métaux Aperçu Code Hexa
Argent (blanc)   #FFFFFF
Or (jaune)   #FCEF3C
Les émaux Aperçu Code Hexa
Azur (bleu)   #2B5DF2
Gueules (rouge)   #E20909
Sable (noir)   #000000
Sinople (vert)   #5AB532
Carnation (chair)   #FEC3AC
Gris pour les contours de meuble sable   #313131
Pourpre (violet)   #D576AD


Pièce bordure componée.png Pièces >[modifier | modifier le code]

Les pièces sont des modifications apportées aux blasons. Elles se traduisent le plus souvent par des ajouts de bandes, de bordures ou de lambels. La liste des pièces déjà créées se trouve ici

En voici quelques exemples :

Heraldique Chevalier.png Meubles >[modifier | modifier le code]

Pour que les blasons soient parfaitement libres, il faut dessiner nous même les composants internes (ours, lion, étoile, vague, fleur de lys, etc.), mais vu que les blasons utilisent souvent les mêmes meubles, il serait bien de mettre ici tous les dessins, avant passage à la 3D pour nous créer une base de dessins ce qui facilitera et accélérera grandement la production d'autres blasons.

Pour illustrer nos propos, imaginons quelqu’un désirant créer un blason qui "contient" une vache, il la dessine puis l'ajoute à la liste des meubles déjà disponibles. La prochaine fois que quelqu’un en aura besoin, il n’aura pas besoin de la redessiner et pourra composer son blason plus rapidement et simplement.

Nous avons crée un mini guide pour la création de meubles,

Quelques recommandations :

  • Il faut qu'ils soient unis (pas de dégradé) pour faciliter le changement de couleurs,
  • Il faut qu'ils soient détourés par un trait noir épais (toujours de la même largeur) sauf pour quelques cas précis..
  • Il ne faut pas les étirer (ou un tout petit peu) pour les adapter au blason mais les re-dessiner sinon cela donne un air étrange au dessin.
  • Il faut essayer de garder une unité de style (pas de photo réalisme par exemple ;-)
  • Distribuez vos meubles sous licence libre la moins contraignante possible : Creative Commons-by (paternité) ou double licence GFDL+Creative Commons. Ainsi, le dessinateur du blason réutilisant vos meubles peut choisir sa propre licence sans contrainte de devoir répliquer votre choix de licence pour le/les meuble(s) utilisé(s).

La liste de meubles disponibles se trouve ici. Cette liste est incomplète et il est conseillé de chercher aussi ici.

En voici quelques exemples :

Heraldique meuble haume 02.svg Ornements extérieurs >[modifier | modifier le code]

Les ornements extérieurs de l'écu sont des éléments qui ornent le pourtour de l'écu et servent à indiquer généralement des informations de rang et de fonction sur la personne représentée par le blason. En voici quelques exemples :

Importation du fichier sur Commons[modifier | modifier le code]

Les fichiers doivent être importés sur Commons.

Création d'un compte utilisateur[modifier | modifier le code]

Il est nécessaire d'être connecté pour pouvoir importer un fichier sur Commons. Attention : pour un utilisateur qui vient de créer son compte, un délai de quelques jours est nécessaire avant de pouvoir importer des images.

Titre du fichier[modifier | modifier le code]

Il est préférable de choisir un nom sous le format "unifié" utilisé par la plupart des participants au projet :

  • Blason_ville_fr_Nomdelaville (Département) (fr étant remplacé par be pour un blason belge, etc.)
  • Blason_famille_fr_Nomdelafamille (fr étant remplacé par ch pour un blason suisse, etc.)

Informations[modifier | modifier le code]

Utilisez les modèles sur Wikicommons :

Catégorisation[modifier | modifier le code]

Catégorisez votre fichier :

Pour un meuble, placez-le en tête de la catégorie idoine, en le classant sous " * " (par exemple pour un dessin de lion, en rajoutant [[Category:Lions in heraldry|*]]). Si votre dessin représente un "dérivé" du meuble (ou de la pièce) principal (par exemple une fasce ondée), classez-le sous " ** ". Si votre dessin n'est pas vectoriel, classez-le sous " *** ".

Licence[modifier | modifier le code]

Voir ci-dessous

Intégration de l'image dans wikipédia[modifier | modifier le code]

Vous pouvez désormais insérer votre image sur wikipédia dans :

  • les articles concernant le porteur du blason (ville, famille)
  • un des armoriaux de wikipédia

Copyright.svg Les blasons et le droit d'auteur[modifier | modifier le code]

Si les blasons échappent bien aux règles des droits d'auteur, leurs représentations quant à elles sont soumises aux mêmes règles que toutes les autres œuvres. Ainsi, reprendre une image d'un blason depuis un site (celui de la commune par exemple), excepté si l'image est publiée sous licence libre, viole le principe de droit d'auteur. C'est pourquoi il est primordial pour Wikipédia que l'on recrée une interprétation graphique libre de chaque blasonnement. (à compléter)

Rappel : Reprendre une image publiée sous GFDL pour composer une partie d'une nouvelle image implique que cette nouvelle image soit publiée sous licence GFDL. C'est pourquoi il faut publier l'image du blason que l'on crée sous GFDL si l'on utilise un meuble ou une pièce publié sous GFDL. Il en va ainsi pour d'autres licences libres (Creative Commons ShareAlike (-sa)). Il n'est également pas possible de publier le blason sous double licence s'il contient au moins un meuble sous GFDL ou CC-sa.

C'est pourquoi il est recommandé de distribuer vos meubles sous licence libre la moins contraignante possible : Creative Commons-by (paternité) ou double licence GFDL+Creative Commons. Ainsi, le dessinateur du blason réutilisant vos meubles peut choisir sa propre licence sans contrainte de devoir répliquer votre choix de licence pour le/les meuble(s) utilisé(s).

Astuces[modifier | modifier le code]

Voici deux cas pratiques :

Démo Chemins Inkscape BVA.svg.

1- Le lion issant
  • Point de départ : un lion.
  • Dégrouper l'objet (Objet > Dégrouper). Sélectionner les objets qui doivent disparaître complètement (en vert sur le dessin) et les supprimer.
  • Dessiner un rectangle et le disposer sur le lion à l'endroit où on veut le couper (attention : sur et pas sous).
  • Sélectionner l'objet à couper (en bleu sur le dessin) et le rectangle, et les combiner via Chemin > Différence.
2- Blason coupé chargé de l'un en l'autre
  • Point de départ : l'écu de base. Dessiner un rectangle et le positionner à souhait pour la coupure.
  • Faire une copie de l'écu (Édition > Dupliquer). La combiner avec le rectangle à l'aide de Chemin > Intersection, ce qui crée un objet base de l'écu.
  • Dessiner l'objet central (ici un rond). Faire une copie de la base de l'écu et une copie du rond, puis les combiner ensemble à l'aide de Chemin > Intersection ce qui crée un demi-disque.

Demande de blason[modifier | modifier le code]

Si vous avez envie/besoin d'un blason particulier vous pouvez en faire la demande ici Demande de blason.

Pages annexes[modifier | modifier le code]

Dessin bas de page La fontaine page 87.jpg