Pilier d'Eliseg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 59′ 21″ N 3° 11′ 14″ O / 52.9892, -3.18725

Pilier d'Eliseg.

Le Pilier d'Eliseg (Croes Elisedd en gallois, Elise's Pillar ou Pillar of Eliseg en anglais) est un monument qui se dresse près de l'abbaye de Valle Crucis, dans le Denbighshire (pays de Galles).

Origine[modifier | modifier le code]

Le Pilier d'Eliseg fut érigé sur l'ordre de Cyngen ap Cadell, roi de l'ancien royaume gallois de Powys, en l'honneur de son bisaïeul Elisedd ap Gwylog. On pense que l'inscription Eliseg que l'on peut trouver sur la colonne est une erreur du sculpteur.

Inscription[modifier | modifier le code]

Les inscriptions en latin qui y figurent font mention de plusieurs personnalités citées dans l'Historia Brittonum. Elles font également référence à des faits qui n'y figurent pas. Une transcription de ce texte, l'un des plus longs de l'époque précédente les invasions vikings au pays de Galles est la suivante :

+ CONCENN FILIUS CATELL CATELL
FILIUS BROHCMAIL BROHCMA(i)L FILIUS
ELISEG FILIUS GUOLLAUC
+ CONCENN ITAQUE PRONEPOS ELISEG
EDIFICAUIT HUNC LAPIEM PRO AUO
SUO ELISEG + IPSE ELISEG QUI NEC (?)
XIT HEREDITATEM POUO(i)S.....
...PER VIII [ANNOS (?)] E POTESTATE ANGLO
RUM IN GLADIO SUO PARTA IGNE
[+ QUIC]UMQUE RECIT[A]UERIT MANESCRIP
[TUM LAPID]EM DET BENEDICTIONEM SUPE
[R ANIMA]M ELISEG + IPSE EST CONCENN
.............................MANU
.................AD REGNUM SUUM POUO(i)S
.......................ET QUOD
...........................
.............................. MONTEM
Une ou plusieurs lignes sont absentes
..........................MONARCHIAM
...........................MAXIMUS BRITTANNIAE
[CONCE]NN PASCEN[T] MAU[N] ANNAN
+ BRITU A[U]T[E]M FILIUS GUARTHI
[GIRN] QUE(m) BENED(IXIT) GERMANUS QUE(m)
[QU]E PEPERIT EI SE[V]IRA FILIA MAXIMI
[RE]GIS QUI OCCIDIT REGEM ROMANO
RUM + CONMARCH PINXIT HOC
CHIROGRAF(i)U(m) REGE SUO POSCENTE
CONCENN + BENEDICTO D(om)NI IN CON
CENN ET S(uo)SI(n) TOTA FAMILIA EIUS
ET IN TOTA(m) [RE]GIONE(m) POUOIS
USQUE IN [DIEM IUDICII AMEN (?)]

Soit en français :

Concenn fils de Catell, Catell fils de Brochmail, Brochmail fils d'Eliseg, Eliseg fils de Guoillauc
Et ce Concenn, arrière-petit-fils d'Eliseg érigea cette stèle pour son bisaïeul Eliseg
Le même Eliseg qui rassembla l'héritage de Powys... hors du pouvoir des Angles de son épée et par le feu
Puisse quiconque répétant cet écrit bénir l'âme d'Eliseg
Le Concenn qui captura de ses mains onze cents acres (4,5 km²) qui avaient appartenu à son royaume de Powys
[ici la colonne est cassée]
Britu, fils de Vortigern, béni par Germanus et enfanté par Servira, fille du roi Maximus qui tua le roi des Romains
Conmarch grava cet écrit sur la demande du roi Concenn
Que la bénédiction du Seigneur soit sur Concenn et toute sa maison et toute la région du Powys jusqu'au Jour du Jugement Dernier.

Le pilier avait été abattu par les "têtes rondes" (partisans du Parlement) lors de la guerre civile anglaise (1642 à 1646) et la tombe qui était dessous fut profanée. En 1696, Edward Lhuyd examina le pilier et copia l'inscription. La partie inférieure a disparu, mais la partie supérieure a été érigée à nouveau en 1779. De nos jours, l'inscription qui y figurait est devenue presque illisible.