Extension d'adresse physique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Physical Address Extension)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir PAE.

La technique d'Extension d'adresse physique (Physical Address Extension ou PAE) se réfère à une fonctionnalité des processeurs x86 qui permettent d'adresser jusqu'à 64 gibioctets (souvent abrégés en Gio) de mémoire physique sur des systèmes 32 bits (limités à 232 = 4 gibioctets sans PAE), pourvu que le système d'exploitation le supporte. Elle est fournie par les processeurs Intel Pentium Pro et suivants (incluant tous les processeurs de la série Pentium à l'exception des Pentium M disposant d'un bus 400 MHz), ainsi que par des processeurs compatibles tels que ceux d'AMD. Le drapeau PAE du champ d'identification du CPU CPUID (en) permet aux systèmes d'exploitation de déterminer si le processeur supporte cette fonctionnalité.

Le processeur possède quatre lignes (physiquement quatre broches sur le processeur) d'adresses supplémentaires en externe utilisées pour adresser la mémoire additionnelle, et en interne contient des tables de pages de 36 bits, cependant les applications continuent à utiliser des instructions « 32 bits » avec des adresses et un modèle de mémoire limité à 4 gibioctets. Le système d'exploitation utilise le PAE pour faire correspondre à cet espace d'adresses 32 bits la totalité des 64 gibioctets de mémoire, cette association peut être (et c'est souvent le cas) différente pour chaque processeur d'un système multiprocesseur. Ainsi la mémoire supplémentaire est utilisée même si les applications ne peuvent y accéder simultanément.

Pour une application nécessitant plus de 4 gibioctets de mémoire, d'autres mécanismes peuvent être fournis par le système d'exploitation en complément du support du PAE. Sur Microsoft Windows ce mécanisme est appelé Address Windowing Extensions (en) (AWE), tandis que sur les systèmes Unix une variété d'astuces sont utilisées, telle que recourir à mmap() pour associer des régions d'un fichier à l'espace mémoire au besoin, il n'existe pas de méthode standard néanmoins.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La distribution GNU/Linux Ubuntu a cessé d'être installable sur un processeur non-PAE à partir de la version 12.04 LTS[1] sortie en 2012 (sauf pour Xubuntu 12.04 et Lubuntu 12.04[2]). Cependant il est possible d'installer la version 11.10 puis de la mettre à jour en ligne en 12.04.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]