Oreilles décollées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

On parle d'oreilles décollées lorsque l'un ou les deux pavillons de l'oreille ont un décollement supérieur à 30 ° ou lorsque la distance entre le bord du pavillon (hélix) et la tête atteint plus de 20 à 22 mm[1],[2].

Il n'existe pas d'oreille "normale". L'oreille ne doit pas se démarquer, ni par sa taille, ni par sa forme et ni par un écartement trop grand par rapport à la tête[3].

Les oreilles décollées sont dues à une plicature de l'anthélix peu ou pas du tout développée, ou alors à une grande conque proéminente, ou bien une combinaison des deux. Des prédispositions génétiques avec accumulation familiale sont à l'origine de ces malformations.

Les oreilles décollées peuvent entraîner chez les enfants et les adultes des troubles psychiques et complexes d'infériorité. C'est la raison pour laquelle il est utile de remédier à ce défaut de position de l'oreille. Le traitement chirurgical des oreilles décollées s'appelle l'otoplastie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Leslie G. Farkas: Anthropometry of the Head and Face, 2nd Edition, Raven Press, New York 1994, S. 333, ISBN 0781701597
  2. (en) J.E. Janis, R.J. Rohrich, K.A. Gutowski: Otoplasty.. In: Plastic and Reconstructive Surgery, 115, 4, 2005
  3. G. Jost, F. Legent, Atlas de Chirurgie Esthétique Plastique, Masson 2e Édition, 1988, ISBN 2-225-81169-5, p. 100