OpenLeaks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
OpenLeaks
Logo de OpenLeaks

Image illustrative de l'article OpenLeaks

URL openleaks.org
openleaks.net
openleaks.rs
Commercial Non
Publicité Non
Type de site Lanceur d'alerte
Langue(s) Anglais
Inscription Non
Créé par Daniel Domscheit-Berg
Herbert Snorrason
Lancement 27 janvier 2011
État actuel Hors Service

OpenLeaks est un projet de site pour lanceur d'alerte dont le lancement a été annoncé pour le 27 janvier 2011.

Historique[modifier | modifier le code]

Daniel Domscheit-Berg a promis que le site serait plus transparent que WikiLeaks : « Ces derniers mois, l'organisation de WikiLeaks a cessé d'être libre. Elle ne respecte plus sa promesse d'être libre[trad 1],[1] ».

OpenLeaks était supposé commencer les opérations publiques fin janvier 2011, dès son lancement. Cependant, à mi mars 2013, aucune « fuite » n'était encore publiée.

Après un long silence depuis janvier 2011, quelques messages d'information ont été postés par les animateurs du site en décembre 2012 puis mars 2013, afin de tenter de lancer une dynamique contributive[2]. Le statut du projet reste cependant incertain.

But[modifier | modifier le code]

{{OpenLeaks a été créé pour qu'un seul site de lanceur d'alerte ne possède pas toute les informations, ne puisse pas les choisir et leur donner trop d'importance, et donc ne possède pas toute la puissance dut à l'information. Propos tenu par Daniel Berg fondateur du projet OpenLeaks et ex N°2 du site WikiLeaks. }}

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

A l'instar de wikileaks, Openleaks se veut être une plate-forme de lancement d'alertes axé sur la protection des sources, dont l'infrastructure technique est plus évolué.

Le problème de wikileaks est qu'il dispose de l’intégralité du processus décisionnel de divulgation d'information confidentielle, concrètement, le lanceur d'alertes anonyme envoie des documents sur le site, qui sont ensuite étudiés, débarrassés des informations qui permettrai de nuire aux sources (nom, adresse, coordonné bancaire) authentifié puis argumenté en fonction du contexte afin que tout ce contenu puisse être mis en ligne et disponible à quiconque souhaitera le consulter. Cependant vue le nombre de documents colossale à traiter, un bon nombre d'entre elles ne furent jamais publiés et furent stockés sur les serveurs du sites.

Openleaks possède le même objectif que Wikileaks, c'est-à-dire éveiller l'attention publique néanmoins les méthodes divergent son but consiste à mettre à la disposition des lanceurs d'alertes une infrastructure qui leur permet de donnée un maximum d'impact à leurs informations, Pour cela Openleaks choisi ses partenaires, en fonction du contexte de l'information : médias, ONG, syndicats… Ce sont eux qui publieront les documents qui ont été redirigé, Openleaks ne publie rien lui-même, c'est une sorte de version «back office» de Wikileaks.

Ce projet repose sur une idée simple: la source est la seule qui peut légitimement décider à qui elle veut confier ses documents.

La démarche d'Openleaks étant de confier l'information à l'organisme qui saura en tirer le meilleur parti pour un maximum d'impact afin de proposer une solution adapté à chaque sources. L'objectif étant de fournir au lanceur d'alerte une boite aux lettres sécurisée pour adresser des documents à un destinataire spécifique afin qu'il puisse diffuser son information de la manière la plus cohérente et anonyme possible. [3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Traductions de[modifier | modifier le code]

  1. (en) « In these last months, the Wikileaks organisation has not been open any more. It lost its open-source promise »

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ben Piven, « Copycat WikiLeaks sites make waves », Al Jazeera English,‎ 17 décembre 2010 (lire en ligne)
  2. (en)blog.openleaks.org « State of the Leak » (posté le 5 mars 2013 ; consulté le 9 mars 2013).
  3. Inside Wikileaks par Daniel Domscheit-Berg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]