Nickelage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le nickel a comme particularité d'être relativement inoxydable à l'air et permet de donner une apparence brillante et de qualité. Il s'emploie pour protéger ou améliorer l'apparence de pièces en fer, en cuivre ou en laiton.

Les pièces devant subir un nickelage doivent nécessairement passer par une phase préliminaire de nettoyage qui se décompose en deux sous-étapes : le dégraissage et le décapage.

Le polissage permet d'obtenir un nickel poli. Cette étape est facultative si le fini visuel du nickelage n'est pas primordial. On peut aussi se passer de cette étape si les pièces ont un aspect de surface très bon (par exemple des pièces de tôlerie en feuillard laminé).

Deux procédés permettent ce traitement : le nickelage électrolytique et le nickelage chimique.