Musique pour caméléons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musique pour caméléons
Auteur Truman Capote
Genre Nouvelles
Version originale
Titre original Music for Chameleons
Éditeur original Random House
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Date de parution originale 1980
Version française
Traducteur Henri Robillot
Éditeur Gallimard
Collection Pavillons
Date de parution 1982
Nombre de pages 283

Musique pour caméléons (titre original : Music for Chameleons) est un recueil de nouvelles et récits de l'écrivain américain Truman Capote, publié en 1980.

Ce recueil comprend un court roman non roman, selon la formule de l'auteur (Cercueils sur mesure) qui est l'aboutissement de la technique littéraire longuement mûrie qui avait déjà fait ses preuves dans le célèbre De sang-froid. Cet ouvrage est dédicacé à Tennessee Williams.

Contenu[modifier | modifier le code]

Préface de l'auteur I- Musique pour caméléons (Music for Chameleons), première partie constituée de six nouvelles:

  1. Musique pour caméléons (Music for Chameleons)
  2. M. Jones (Mr. Jones)
  3. Une lampe à la fenêtre (A Lamp in a Window)
  4. Mojave (Mojave)
  5. Hospitalité (Hospitality)
  6. Éblouissement (Dazzle)

II- Cercueils sur mesure (Handcarved Coffins)

Cercueils sur mesure. Récit véridique non romancé d'un crime américain (A Nonfiction Account of an American Crime)

III- Portraits - Conversations (Conversational Portraits)

  1. Une journée de travail (A Day's Work)
  2. Bonjour, l'inconnu (Hello, Stranger)
  3. Jardins cachés (Hidden Gardens)
  4. Au culot (Derring-do)
  5. Et tout est parti de là (Then It All Came Down)
  6. Une enfant radieuse (A Beautiful Child)
  7. Virages nocturnes ou Le sexe des frères siamois (Nocturnal Turnings)

Extrait de la préface[modifier | modifier le code]

« D'un point de vue technique, la plus grande difficulté que j'avais rencontrée en écrivant De sang-froid avait été de ne jamais intervenir dans le récit. D'habitude, le reporter doit se réserver un rôle dans son enquête, celui du témoin oculaire, pour en garantir la crédibilité. Mais je jugeais essentiel, eu égard au ton apparemment détaché de l'ouvrage, que l'auteur en demeurât absent. En vérité, dans tout mon reportage, je m'étais efforcé de rester aussi invisible que possible. Maintenant, toutefois, je me suis campé au centre de la scène et j'ai reconstitué, sous une forme stricte et sobre, des conversations banales avec des gens de tous les jours: le gardien de mon immeuble, un masseur du gymnase, un vieux camarade de classe, mon dentiste. Après avoir écrit des centaines de pages de ces propos élémentaires, j'ai fini par élaborer un style. J'avais découvert une structure dans laquelle je pouvais assimiler tout ce que je savais de l'écriture. Plus tard, utilisant une version modifiée de cette technique, j'ai écrit un court roman non roman (Cercueils sur mesure) et un certain nombre de nouvelles. Le résultat est le présent volume: Musique pour caméléons.  »