Munition incendiaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une munition incendiaire est un type de munition contenant un composé qui brûle et provoque des incendies rapidement. Ce type de munition existe pour différents calibres de balles et d'obus, des roquettes, et des bombes.

Balles et obus incendiaires[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les balles incendiaires furent utilisées la première fois lors de la Première Guerre mondiale. Elles équipaient les avions de combat afin de détruire les zeppelins ennemis. Les puissances européennes furent les premières à utiliser ce genre de munition avant les États-Unis.

Elles ont été ensuite très utilisées lors de la Seconde Guerre mondiale durant les combats aériens, par exemple lors de la Bataille d'Angleterre. Elles permettaient d'enflammer facilement les réserves de carburant. Cependant, ces balles étaient inefficaces contre les blindés.

Bombes incendiaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Bombe incendiaire.

Roquettes incendiaires[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Roquette (arme).

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Incendiary ammunition » (voir la liste des auteurs)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]