Mohamed Kamel Amr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mohamed Kamel Amr
Image illustrative de l'article Mohamed Kamel Amr
Fonctions
Ministre des Affaires étrangères
18 juillet 201116 juillet 2013
(1 an, 11 mois et 28 jours)
Prédécesseur Mohamed El Orabi
Successeur Nabil Fahmi
Biographie
Date de naissance 15 mai 1935 (79 ans)
Nationalité Drapeau de l'Égypte Égyptienne

Mohamed Kamel Amr (en arabe محمد کامل عمرو) est un diplomate égyptien qui a travaillé dans les ambassades d'Éthiopie, de Londres et de Pékin. Il est délégué de la mission égyptiennes des Nations unies, chargé d'affaires à l'ambassade d’Égypte à Washington, assistant du ministre des Affaires étrangères de l'Égypte chargé des organisations africaines en 1993. Il est ambassadeur d’Égypte en Arabie Saoudite jusqu'en 1997, puis choisit de travailler pour la Banque Mondiale où il représente l’Égypte et 13 autres pays arabes jusqu'en 2009.

Ministre des Affaires étrangères[modifier | modifier le code]

Il est nommé ministre des Affaires étrangères le 18 juillet 2011 dans le gouvernement Essam Charaf II. Il est choisi pour son expérience diplomatique, sa connaissance des dossiers économiques et surtout son absence d'engagement dans le précédent régime de Moubarak[1].

Dans le dossier de la guerre civile libyenne de 2011, Mohamed Amr annonce très tardivement, alors qu'on annonce que le régime de Khadafi est sur le point de s'effondrer, que l’Égypte reconnaît le Conseil national de transition libyen comme seul représentant légitime de la Libye. Cette reconnaissance a lieu le 22 août[2], suivant en cela les autres pays arabes tels que la Tunisie (20 août) ou le Maroc.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. article d’Al Ahram de l'édition anglophone, 18 juillet 2011
  2. Article en anglais d’Almasryalyoum

Liens externes[modifier | modifier le code]

Lien interne[modifier | modifier le code]