Medrano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gerónimo Medrano, ou Jérôme Medrano, est un clown et artiste de cirque, né à Madrid en 1849, mort à Paris en 1912. Il a renouvelé le comique des clowns et fondé le Cirque Medrano, en reprenant l'ancien Cirque Fernando, 63 boulevard de Rochechouart à Paris. L'actuel cirque Medrano est l'un des quatre plus grands cirques français itinérants.

« Boum Boum ! »[modifier | modifier le code]

D’origine espagnole, Gerónimo (Gérome, sur sa tombe du cimetière Montmartre de Paris) Medrano est d’abord danseur en Angleterre puis acrobate aérien dans la Troupe de Leopold Salonne, notamment au Cirque des Champs-Élysées, à Paris. En 1874, Fernando, le directeur du cirque parisien du même nom, lui offre une place de clown. Il se fait remarquer par sa célèbre exclamation « Boum boum ! » adressée au chef d’orchestre. Enjoué, agile, vêtu d'un maillot décoré de fleurs et de papillons brodés, il a le visage enfariné et porte une perruque de chanvre hérissée de houppettes. Il est très populaire auprès des femmes et surtout des enfants, à qui il ne fait pas peur, à la différence de beaucoup de clowns de l'époque...

Au Nouveau Cirque, il joue ensuite dans divers intermèdes, notamment avec Chocolat alors au début de sa carrière. Lorsque le cirque Fernando, situé au 63, Boulevard Rochechouart, à l'angle de la rue des Martyrs, connaît des difficultés en 1897, Medrano en reprend l'exploitation, lui donne son nom et en devient le directeur.

Avec lui puis, plus tard, son fils Jérome Medrano (1907-1998) qui va lui succéder, le cirque Medrano devient "le cirque des clowns". Il impose un nouveau style, celui des clowneries “latines” populaires, comiques et légères. Les trois clowns Fratellini sont engagés à Medrano du 1er septembre 1915 au 29 juin 1923 et obtiennent un succès phénoménal. Grock (engagé en 1904), Footit et Chocolat, Porto, Pipo, Rhum, Charles Manetti, Achille Zavatta vont s'y succéder, sans oublier le jongleur Rastelli, le trapéziste androgyne Barbette, l'équilibriste Mlle Lala. Des artistes de passage s'y produisent aussi, comme Buster Keaton en 1947, avec Beby Frediani, puis en 1952 avec sa femme Eleanor Norris, puis une dernière fois en 1954, et Fernand Raynaud (1956). Medrano inspira de nombreux artistes de Pigalle : Toulouse-Lautrec, Seurat, Auguste Renoir,Gen Paul,Derain, Kees van Dongen ou Picasso et Edmond Heuzé qui épouse la fille du directeur Nina Bacquet.

En 1956, les Gruss-Jeannet (Alexis Gruss Sr., André Gruss et Lucien Jeannet) arrêtent le "Radio Circus" en collaboration avec Radio Luxembourg et tournent un an sous l'enseigne "Medrano". Les deux années suivantes, leur cirque s'appellera "Cirque-zoo Jean Richard" avant de devenir le "Grand Cirque de France" à partir de 1959.

Avec son épouse Violette, Jérome Medrano se distingue également par de nombreuses trouvailles techniques et innovations : le cirque sur l'eau, la cavalcade sur glace et sa piste fluorescente, ou encore la cage aux fauves-ascenseur. Ils font appel aux talents de metteurs en scène à l'esprit nouveau comme Gilles Margaritis, et ses "Chesterfollies" dont on se souvient en tant que réalisateur de "La Piste aux Étoiles". Ils imposent un rythme soutenu, sans temps mort. (spectacles dits "accélérés").

Non propriétaires du cirque, les Medrano se voient expulsés des lieux au début des années 1960 par la concurrence qui venait de racheter les murs. La dernière représentation a lieu le 7 janvier 1963 exactement. Fin 1963, l'ancien cirque Medrano rouvre ses portes sous l'appellation de "Cirque de Montmartre", dirigé par Joseph Bouglione. La grande salle circulaire est alors exploitée épisodiquement pour des événements comme la Fête de la Bière et, de 1967 à 1968, par le Théâtre du Soleil qui, avant de prendre ses quartiers à La Cartoucherie de Vincennes fin août 1970, assoit sa popularité avec deux immenses succès. Le 5 avril 1967, la création de La Cuisine, d’Arnold Wesker ; puis le 15 février, Le Songe d’une nuit d’été, de Shakespeare, deux pièces adaptées par Philippe Léotard et mises en scène par Ariane Mnouchkine attirent respectivement 63,400 et 47,000 spectateurs. Le Théâtre du Soleil conclut son cycle la même année avec la création de L’Arbre sorcier, Jérôme et la tortue de, et mise en scène par, Catherine Dasté, avant de quitter les lieux définitivement.

Le succès escompté n'est pas au rendez-vous, et le bâtiment est démoli en 1971. Ironie du sort, l'immeuble qui occupe l'emplacement se nomme "le Bouglione".

À partir de cette période, Medrano devient une enseigne dont le nom est loué par Jean Richard, en 1978 (qui met le trio de clowns "les Bario" en vedette), puis par Raoul Gibault à partir de 1987. Le Cirque Medrano, désormais ambulant, continue, lui, à sillonner la France, et présente les plus grandes attractions du cirque actuel. Aujourd'hui, c'est un cirque qui privilégie surtout les numéros d'animaux essentiellement maison.

Le cirque Medrano aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Le cirque Medrano est considéré comme l'un des plus importants cirques français en tournée, avec son chapiteau de 1200 places. Chaque année, Raoul Gibault, directeur actuel, propose un nouveau spectacle, avec des numéros choisis dans les plus grands festivals (Monte-Carlo, Massy...)

En 2004, on pouvait voir Kara-Kawac, qui « hypnotise les crocodiles », en 2005, on retrouvait Susan Lacey et ses 12 tigres blancs, en 2006, Raoul Gibault mettait en scène Le Cirque sur l'eau, en 2007, on pouvait notamment applaudir Magic Polo, ses grandes illusions avec fauves en liberté (tigres, lion blanc).

En 2008, c'était la baronne Maxy Niedermeyer qui assurait le spectacle accompagnée de son tigre, son ours brun et son ours polaire... Outre ces artistes engagés pour la saison, certains numéros comme les éléphants, les chameaux ou les chevaux du célèbre Carlos Savadra peuvent être applaudis chaque année.

Depuis 2009, le Festival international du cirque fait appel à de nombreux artistes de renommée mondiale.

À noter[modifier | modifier le code]

Le café "Au rendez-vous des artistes", situé au no 1 boulevard de Clichy, juste en face de l'ancien emplacement de Medrano, rappelle la présence du cirque.

Antoine, dans sa chanson "Les élucubrations", voulait y enfermer Johnny Hallyday dans une cage.

Alexandre Archipenko, en 1914, a créé une sculpture du nom de "Medrano".

Dans le film Le Fabuleux Destin d'Amélie Poulain, Madame Suzanne,la patronne du café des 2 moulins a été écuyère à Medrano.

Liens externes[modifier | modifier le code]