Marche forcée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une marche forcée, dans son sens militaire, désigne l'ordre donné d'accélérer l'allure de la marche, par exemple pour prendre une position avant l'ennemi.

Aujourd'hui, le terme est désuet, puisque rares sont les longues marches des armées, encore qu'il pourrait être employé dans le cadre d'une expédition en petit effectif.

Napoléon Ier, dans ses campagnes, faisait souvent donner l'ordre d'une marche forcée, comme à Wagram ou durant la campagne d'Italie. Cela avait souvent pour effet d'épuiser ses soldats, mais la victoire en dépendait.