Les Saisons et les Jours

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Saisons et les Jours est un roman de l’écrivaine américaine Caroline Miller (en) (Waycross, 26 août 1903 - Waynesville, 12 juillet 1992 (à 88 ans)), paru en 1933[1].

Son titre original est Lamb in His Bosom. Il obtient le prix Pulitzer du roman 1934.

Il a été qualifié de « plus grand livre sur le Sud et ses habitants » par Margaret Mitchell[2].

Thème[modifier | modifier le code]

Le roman raconte la vie d'un couple de pionniers de Géorgie du début du XIXe siècle.

Traduction récente en français[modifier | modifier le code]

  • Les Saisons et les jours, [« Lamb in His Bosom »], trad. de Michèle Valencia, Paris, Éditions Belfond, coll. « Vintage », 2013, 437 p. (ISBN 978-2-7144-5116-3)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « 20th-Century American Bestsellers », sur http://www.lis.illinois.edu/ (consulté le 23 janvier 2013)
  2. Josyane Savigneau, « On lirait le Sud », sur Le Monde.fr,‎ 11 janvier 2013 (consulté le 23 janvier 2013)