La Malterie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis La malterie)
Aller à : navigation, rechercher
La malterie, à l'angle du boulevard Victor Hugo et de la rue Kuhlmann à Lille

La Malterie est une association lilloise implantée dans le quartier de Wazemmes. Elle œuvre dans les champs des musiques actuelles de création et des arts visuels. Elle est une structure de soutien à la recherche et à l'expérimentation artistique en offrant un certain nombre de ressources aux artistes soutenus : espaces de travail (ateliers et locaux de répétition), lieux de diffusion (salle de concert, espaces d'exposition), centre de ressources spécialisé sur le statut professionnel des plasticiens[1]. (M) Ce site est desservi par la station de métro Porte des Postes.

Historique[modifier | modifier le code]

La Malterie a été créée en 1995 par La Stomate, un collectif de plasticiens originaires de différentes écoles d’art de la région et de Belgique, ayant pour principal objectif la diffusion de leur production par l'organisation d'expositions collectives.

C'est lors d'une des manifestations présentée dans un local mis à disposition par une ville du Nord qu'un nombre important d'œuvres ont été endommagées. Le sinistre reconnu fut indemnisé par les assurances. Il fallait ensuite trouver une affectation à cette somme; plusieurs propositions ont été soulevées : répartition de la somme entre les différents artistes touchés par le sinistre ou achat de matériel et d'équipement pour l'association. Après concertation et débat sur leurs expériences, leurs vécus et les différents problèmes qui ont jalonné leurs parcours, il en est ressorti trois grands axes fondamentaux : le lieu de travail est le premier élément conditionnant la production, induisant le besoin d'un lieu de diffusion et bien sûr la rencontre avec le public.

Le constat était unanime : il n’existe que peu de lieux pouvant accueillir de jeunes plasticiens. De ce constat est né le désir de se prendre en charge et la volonté de pouvoir utiliser les capacités et la potentialité des membres de l'association de façon constructive et solidaire.

C'est ainsi que le site d’une malterie fut choisi, une friche industrielle située au cœur d'une ancienne brasserie.

En septembre 1999, La Malterie fut frappée d’un arrêté préfectoral d’interdiction d’exploitation pour des raisons de non-conformité aux normes de sécurité qui mit fin momentanément à toutes ses actions de diffusion. La réouverture de la salle de diffusion fut autorisée en janvier 2001, et les ateliers furent rénovés et mis aux normes en 2002.

Activités développées[modifier | modifier le code]

  • Ateliers d'artistes et locaux de répétition
Vue de l'un des étages de La malterie

Dans les 28 ateliers et les 5 locaux de répétition, des artistes individuels ou des collectifs sont accueillis afin de leur offrir un espace de travail dans des conditions adaptées au contexte de leur pratique[2]. La malterie participe chaque année aux Journées Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes organisées par le Conseil Général du Nord, et seul moment dans l'année où ce lieu de création est ouvert au public.

  • Résidences

Au dernier étage, La malterie accueille des équipes artistiques pour des résidences de recherches plastiques, temps de travail sur l'expérimentation de projets en devenir. Ces résidences donnent lieu à des temps de rencontre avec le public, qui peuvent prendre des formes différentes selon le projet et l'équipe artistique accueillie (performance, discussion, présentation d'étapes de travail, rencontres...)[3].

  • Concerts

La salle de concerts de La malterie d'une jauge de 120 personnes propose une programmation défrichant les esthétiques et artistes émergents, expérimentaux ou peu représentés, dans un cadre chaleureux et intimiste. Que ce soit en rock ou en jazz et musiques improvisées, environ 160 groupes sont diffusés chaque année, parmi lesquels : Eanblers, Jerusalem in my heart, Arman Méliès, Expérience, La Pieuvre, Olivier Benoît.

  • Expositions
Salle d'exposition de La malterie

La malterie élabore des expositions collectives hors les murs, en partenariat avec des structures régionales, euro-régionales ou européennes. Parmi les artistes déjà exposés : Stéphane Cauchy, Vincent Carlier, Thierry Verbeke, Aurélien Maillard, Marie-Johanna Cornut, Marion Brusley, Rémi Groussin, Bernard Lallemand, Butz&Fouque, Bertrand Gadenne, Saï Hua Kuan[4]

  • Centre ressource arts visuels

Le Centre Ressource Arts Visuels accueille tout plasticien souhaitant des informations sur le statut social, fiscal et juridique des artistes-auteurs, ainsi que sur les obligations des diffuseurs et les modes de rémunération des auteurs. Ces informations sont proposées sous la forme de rendez-vous individuels[5]. Le Centre Ressource propose également des formations professionnelles sur l'activité des artistes auteurs [6].

Réseaux et partenariats[modifier | modifier le code]

La Malterie est un acteur incontournable de la scène artistique en Nord Pas de Calais et contribue à son développement culturel par son implication dans de nombreux réseaux et collectifs d'acteurs :

  • FRAAP, Fédération des Réseaux et Associations d'Artistes Plasticiens - http://www.fraap.org
  • RAOUL, le Réseau Associatif des Organisateurs et Utilisateurs de Lieux de musiques actuelles est une fédération de 23 structures de Musiques actuelles dans le Nord-Pas-de-Calais. http://www.reseau-raoul.com
  • 50° NORD, Réseau d’art contemporain qui fédère sur le territoire euro-régional 30 structures de production et de diffusion dans le champ des arts plastiques et visuels ainsi que les 4 écoles supérieures d’art du Nord-Pas de Calais. http://www.50degresnord.net
  • LEAD Network, structuré autour du Kent, du Nord Pas de Calais, du Hainaut et de la Flandre Occidentale, LEAD est le réseau des opérateurs culturels souhaitant donner une dimension transfrontalière et internationale à leurs projets - http://leadnetwork.nordpasdecalais.fr
  • artfactories/autresparts
  • Arts en Résidence - http://artsenresidence.free.fr

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]