La Barrière sans porte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Barrière sans porte (無門關, mandarin : Wumenguan, japonais: Mumonkan) est un recueil de 48 kōan chan compilé au début de XIIIe siècle par le moine chinois Wumen (無門) (1183-1260) et publié en 1228. Avec le Recueil de la falaise bleue et la tradition orale de Hakuin Ekaku, la Barrière sans porte constitue l'un des piliers de la pratique zen de la tradition rinzai.

Chaque kōan s'accompagne d'un commentaire et d'un verset de Wumen. Les éditions ultérieures contiennent également un quarante-neuvième koan ajouté par Anwan (nom de plume de Cheng Ch'ing-Chih) en 1246, ainsi que trois poèmes ajoutés par Tsung-shou au commentaire du koan 46 en 1230.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Albert Low, Je ne suis pas un être humain : Un maître Zen contemporain commente les Koans du Mumonkan, Les éditions de Mortagne, Boucherville, Québec, 1996.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Traduction des 48 koans en français [1].
  • Index de commentaires (en anglais) sur les 48 koans [2].