Kostoľany pod Tribečom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kostoľany pod Tribečom
Administration
Pays Drapeau de la Slovaquie Slovaquie
Région Nitra
District Zlaté Moravce
Statut Village
Starosta (maire) Mária Segíňová (SMER)
mandat : 2010-2013
Code postal 951 77
Plaque
minéralogique
ZM
Démographie
Population 373 hab. (31 déc. 2011)
(176 hommes – 197 femmes)
Densité 17 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 24′ 55″ N 18° 14′ 45″ E / 48.415278, 18.245833 ()48° 24′ 55″ Nord 18° 14′ 45″ Est / 48.415278, 18.245833 ()  
Altitude 242 m
Superficie 2 212,1679 ha = 22,121679 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région de Nitra

Voir sur la carte administrative de la Région de Nitra
City locator 15.svg
Kostoľany pod Tribečom

Géolocalisation sur la carte : Région de Nitra

Voir sur la carte topographique de la Région de Nitra
City locator 15.svg
Kostoľany pod Tribečom

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte administrative de Slovaquie
City locator 15.svg
Kostoľany pod Tribečom

Géolocalisation sur la carte : Slovaquie

Voir la carte topographique de Slovaquie
City locator 15.svg
Kostoľany pod Tribečom
Sources
« Résultat des élections »
« Statistique de population »
http://www.e-obce.sk [1]
http://www.statistics.sk [2]

http://www.slovakregion.sk/ [3]

Kostoľany pod Tribečom (hongrois : Gímeskosztolány)[4] est un village de Slovaquie situé dans la région de Nitra.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention écrite du village, disponible de nos jours, est faite sur l'acte de Zobor (1113). Il était alors appelé Costelan[5]. La localité était toutefois déjà habitée, puisque l'église Saint Georges est datée du Xe siècle. Au XIIIe siècle, le village est divisé entre la seigneurie de Gýmeš, qui l'a conquis, et l'abbaye de Zobor. Il passe sous la domination de l'oligarque Matthäus Csák[5] au début du XIVe siècle.

Au XIVe siècle, sa population était majoritairement employée dans l'agriculture. Il comptait 62 habitations pour 432 habitants en 1828[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. e-obce.sk
  2. Mestská a obecná štatistika SR
  3. region
  4. http://slovnik.juls.savba.sk/?d=obce
  5. a, b et c D'après la version allemande de Wikipédia, cf annexes

Annexes[modifier | modifier le code]