Johannes Scherbius

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scherb.

Johannes Scherbius, né le 1er juin 1769 à Francfort-sur-le-Main et mort le 8 novembre 1813, était un physicien et botaniste allemand[1].

En 1790, il obtient son doctorat de médecine à l'Université d'Iéna, et commence à travailler en tant que physicien à Francfort, où il s'associe avec le Muséum Senckenberg[2].

Avec Philipp Gottfried Gaertner et Bernhard Meyer, il coécrit Oekonomisch-technische Flora der Wetterau, un travail en trois volumes, qui sera la source de plusieurs études et observation scientifiques[3].

Travaux publiés[modifier | modifier le code]

  • Dissertatio inauguralis medica de Lysimachiae purpureae sive Lythri salicariae Linn. virtute medicinali non dubia, Jenae, Ex Officina Fiedleriana (1790).
  • Commentationis de sanguinis missione in febribus intermittentibus, (1790).
  • Oekonomisch-technische Flora der Wetterau, (1799-1802, 3 vols. [vol. 1 (VI-VII.1799); vol. 2 (V-VII.1800); vol. 3 (1) (I-VI.1801); vol. 3 (2) (1802); (with Philipp Gottfried Gaertner and Bernhard Meyer)[4].
  • Pharmakopoe und Arznei-Taxe für das bei der hiesigen Armen-Anstalt angestellte medicinische Personale, (1809)[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Books Bericht über die Senckenbergische Naturforschende Gesellschaft in Frankfurt
  2. (en)Biodiversity Heritage Library, Taxonomic literature : a selective guide to botanical publications
  3. (en) IPNI Liste des plantes décrites par Johannes Scherbius
  4. (en) [PDF] Bibdigital Imagenes
  5. (en) WorldCat Identities, Most widely held works by Johannes Scherbius
Scherb. est l’abréviation botanique officielle de Johannes Scherbius.
Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI