Johann Nepomuk Holzhey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Johann Nepomuk Holzhey (Portrait anonyme)

Johann Nepomuk Holzhey (également Holzhay) (né le 26 février 1741 à Rappen[1] (aujourd'hui Unteregg, mort le 18 septembre 1809 à Ottobeuren[1]) était un facteur d'orgue allemand. Avec Karl-Joseph Riepp et Joseph Gabler il est considéré comme l'un des plus importants facteurs d'orgue du baroque d'Allemagne du Sud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Johann Nepomuk Holzhey apprit d'abord son métier auprès de son oncle Alexandre Holzhey[1], qui avait achevé l'orgue de Brixen qu'avait commencé Augustin Simnacher en 1758. Pendant son compagnonnage auprès de son employeur, Karl Joseph Riepp, il travailla à l'orgue de la Cathédrale de Salem de 1767 à 1768. En 1766, il avait déjà repris l'atelier de son beau-père, Joseph Zettler, à Ottobeuren[1]. Deux ans plus tard, il fut intronisé dans la confrérie du Rosaire de la ville.

Après le déclin des monastères de Bavière et de Souabe après la sécularisation de 1803, le métier de facteur d'orgue dépérit. Holzhey, qui avait alors construit environ 40 orgues, termina sa vie comme réparateur de charpenterie.

Holzhey reprit les éléments d'orgue français classique introduits en Haute Souabe par Riepp et les intégra dans le type d'orgue traditionnel. Holzhey redonna vie aux orgues hors d'usage de haute Souabe.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Année Lieu Église Photo class=unsortable class=unsortable Remarques
1775–1776 Ursberg Klosterkirche St. Petrus et St. Johannes Evangelist Kloster Ursberg Orgel.jpg
1774–1776 Bad Buchau Stiftskirche St. Cornelius und Cyprian: Hauptorgel Disparu
vers 1777 Bad Buchau Stiftskirche St. Cornelius und Cyprian: Chororgel Reste von Windladen und Traktur erhalten
1782–1784 Obermarchtal Stiftskirche St. Peter und Paul: Hauptorgel
vers 1790 Obermarchtal Stiftskirche St. Peter und Paul: Chororgel Disparu
1789–1793 Rot an der Rot Klosterkirche St. Verena und Mariä Himmelfahrt: Hauptorgel StVerenaOrgel01.jpg Orgeln der Klosterkirche St. Verena (Rot an der Rot). Seuls sont conservés quelques registres d'origine.
1786–1787 Rot an der Rot Klosterkirche St. Verena und Mariä Himmelfahrt: Chororgel StVerenaChorgestuehlRechts2.jpg Orgeln der Klosterkirche St. Verena (Rot an der Rot). Bâti et quelques registres conservés.
1787 Ravensburg-Weißenau Klosterkirche St. Peter und Paul, Hauptorgel Ravensburg Weissenau Klosterkirche Holzhey Orgel.jpg
vers 1790 Elchingen Klosterkirche: Hauptorgel Elchingen Orgel.jpeg
vers 1790 Elchingen Klosterkirche: Chororgel
bis 1798 Neresheim Klosterkirche St. Ulrich und Afra : Große Westorgel Neresheim-orgel-holzhay.jpg
1781 Augsbourg Jesuitenkirche Disparu
1795 Ottobeuren-Eldern Wallfahrtskirche Nouvelle œuvre pour un orgue de 1710, érigé en 1706 par Holzhey après la démolition du sanctuaire de l'église de Saint Jean l’Évangéliste à Ummendorf. Seul le châssis (env. 1710) est conservé
1797 Ottobeuren Klosterkirche, Nebenkapelle StAndreasBabenhausenEmporen.JPG À présent à Babenhausen
1798 Roggenburg-Schießen Wallfahrtskirche St. Maria Major Quelques registres de Holzhey sont conservés
1793 Zell Disparu
Dürmentingen Pfarrkirche St. Johannes Evangelist Disparu; Démonté et vendu à Unlingen en 1869, encore en place en 1911.
Erkheim Disparu
1778 Ehingen-Kirchbierlingen Pfarrkirche St. Martin
Memmingen St. Martin Réparation et entretien. → Orgue de St. Martin, Memmingen

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Marc Honegger, Dictionnaire de la musique : Tome 1, Les Hommes et leurs œuvres. A-K, Bordas,‎ 1979, 1232 p. (ISBN 2-0401-0721-5), p. 514

Source de la traduction[modifier | modifier le code]