Ius non scriptum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le ius non scriptum (du latin, littéralement « droit non écrit ») est le corps des droits communs qui émanent de la pratique habituelle et deviennent fixes au fils des ans. Il s'oppose au ius scriptum, le droit écrit.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]