George Weymouth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

George Waymouth (c.1585-c.1612) est un marin et explorateur anglais du XVIIe siècle

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1602, il remonte le détroit d'Hudson à la recherche du passage du Nord-Ouest[1] jusqu'à ce que les glaces l'obligent à rebrousser chemin. En 1605, il explore les côtes du Maine à proximité de la rivière Kennebec, débarque dans une île qu'il baptise Saint-George (actuelle île Monhegan) en l'honneur du saint patron de l'Angleterre. Il manque de peu Samuel de Champlain.

Pendant l'expédition, les hommes de Weymouth ont capturé plusieurs membres de la tribu amérindienne des Patuxet qu'ils ramenèrent en Angleterre. Le retour de Waymouth à Plymouth en juillet 1605 eut un impact non négligeable sur la volonté des anglais de créer des établissements durables sur le Nouveau Monde[2].

En Grande-Bretagne, l'essence Pinus strobus originaire d'Amérique du Nord est appelé le pin Weymouth, en l'honneur de l'explorateur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.penobscotbayhistory.org/glossary_popup/show/591
  2. Lauric Henneton, Histoire religieuse des États-Unis, Flammarion, 2012, p. 50

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Thomas Rundall, Captain George Waymouth, Cambridge University Press 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]