Fujiwara no Nagara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Fujiwara no Nagayoshi)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne pas confondre avec le poète japonais du Xe siècle, souvent appelé par le même nom. Voir Fujiwara no Nagatō
Fujiwara no Nagara est un nom japonais traditionnel ; le nom de famille (ou le nom d'école), Fujiwara, précède donc le prénom (ou le nom d'artiste).
Fujiwara no Nagara par Kikuchi Yōsai, extrait du Zenken Kojitsu.

Fujiwara no Nagara (藤原長良?), 802 – 6 août 856, aussi connu sous le nom Fujiwara no Nagayoshi, est un homme d'État, courtisan et politicien du début de l'époque de Heian[1]. Il est le grand-père de l'empereur Yōzei.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nagara est le fils ainé du sadaijin Fujiwara no Fuyutsugu, puissante personnalité de la cour de l'empereur Saga. L'empereur Ninmyō lui fait confiance depuis qu'il est prince héritier et le rencontre fréquemment. Cependant, après l'accession au trône du chrysanthème de l'empereur Ninmyō, l'avancement de Nagara et retardé par celui de son jeune frère Fujiwara no Yoshifusa. Il sert comme directeur du kurōdo-dokoro (蔵人所?) et chef de division (?) de la garde impériale avant de finalemen être nommé sangi et de rejoindre les rangs des kugyō en 844, dix ans après son frère cadet.

En 850, l'empereur Montoku, neveu de Nagara monte sur le trône et Ngara est promu (正四位下, shō shi-i no ge?) puis (従三位, ju san-mi?), et (正三位, shō san-mi?) en 851. Cette même année cependant, Nagara est une fois encore dépassé lorsque son frère Fujiwara no Yoshimi, de plus de dix ans plus jeune, est promu chūnagon. En 854, tandis que Yoshimi et élevé au rang de dainagon, Nagara est nommé pour le remplacer dans son ancienne position de chūnagon. En 856 il et promu 従二位 (, ju ni-i?) mais meurt peu après à l'âge de 55 ans.

Postérité[modifier | modifier le code]

Après la mort de Nagara, sa fille Takaiko devient dame de cour de l'empereur Seiwa. En 877, après que son fils le prince Sadaakira est monté sur le trône sous le nom empereur Yōzei, Nagara est promu à titre posthume aux rangs de (正一位, shō ichi-i?) et sadaijin et encore à celui de daijō-daijin en 879.

Nagara est dépassé dans la vie par son frère Yoshifusa et Yoshimi mais il a plus d'enfants et ses descendants prospèrent. Son troisième fils Fujiwara no Mototsune est adopté par Yoshifusa et sa lignée s'associe à différents puissants clans, dont la maison des cinq régents.

Avant la période médiévale, il y a pu y avoir une tendance à voir le père biologique de Nagara Mototsune plutôt que son père adoptif Yoshifusa en tant que parent, ce qui fait de Nagara l'ancêtre de la famille régente. Cela a peut-être influencé l'Ōkagami monogatari qui dépeint Nagara comme le chef des Hokke au lieu de Yoshifusa[2].

Personnalité[modifier | modifier le code]

Nagara a une disposition noble, à la fois tendre et magnanime. En dépit d'être dépassé par ses frères, il continue à les aimer profondément. Il accepte avec tolérance d'être traité comme leur subordonné et est aimé par les gens de tous rangs. Lorsque meurt l'empereur Ninmyō, Fuyutsugu l'aurait pleuré comme un parent, s'abstenant même de manger tandis qu'il prie pour le bonheur de l'esprit de l'empereur.

Lorsque dans sa jeunesse il sert l'empereur Montoku, celui-ci le traite comme un égal mais Nagara n'abandonne pas sa robe formelle ni n'affiche une attitude trop familier[3]

Généalogie[modifier | modifier le code]

  • Père : Fujiwara no Fuyutsugu
  • Mère : Fujiwara no Mitsuko (藤原美都子?), fille de Fujiwara no Matsukuri (藤原真作?)
  • Épouse : (難波渕子, Nanba no Fuchiko?)
    • Fils ainé : Fujiwara no Kunitsune (藤原国経?, 828–908)
    • Second fils : Fujiwara no Tōtsune (藤原遠経?, 835–888)
  • Épouse : Fujiwara no Otoharu (藤原乙春?), fille de Fujiwara no Fusatsugu (藤原総継?)
    • Troisième fils : Fujiwara no Mototsune (藤原基経, 836–891?), adopté par Fujiwara no Yoshifusa
    • Quatrième fils : Fujiwara no Takatsune (藤原高経?, ?–893)
    • Cinquième fils : Fujiwara no Hirotsune (藤原弘経?, 838–883)
    • Sixième fils : Fujiwara no Kiyotsune (藤原清経?, 846–915)
    • Fille : Fujiwara no Takaiko (藤原高子?, 842–910), dame de cour de l'empereur Seiwa, mère de l'empereur Yōzei
  • Épouse inconnue (peut-être (難波渕子, Nanba no Fuchiko?)
    • Fille : Fujiwara no Shukushi (藤原淑子?, 838–906), épouse de Fujiwara no Ujimune, mère adoptive de l'empereur Uda, (尚侍, Naishi-no-kami?)
    • Fille : Fujiwara no Ariko (藤原有子?, ?–866), épouse de Taira no Takamune, (典侍, Naishi-no-suke?)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nussbaum, Louis-Frédéric. (2005). Fujiwara no Mototsune sur 'Japan Encyclopedia, p. 206. sur Google Livres
  2. (ja) 平安前期の家族と親族, (校倉書房, Azekura Shobo?),‎ 2008 (ISBN 978-4-7517-3940-2), « 平安前期の養子 »
  3. Nihon Montoku Tennō Jitsuroku, « Saikō 3eannée, 7e mois, 3e jour »

Source de la traduction[modifier | modifier le code]