Fringe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le festival d’Edimbourg, voir Edinburgh Festival Fringe.

Fringe

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Fringe
Genre Science-fiction, policier
Création J. J. Abrams
Alex Kurtzman
Roberto Orci
Production J. J. Abrams
Alex Graves
Bad Robot
Fringe Element Films
Warner Bros. Television
Acteurs principaux Anna Torv
Joshua Jackson
John Noble
Lance Reddick
Jasika Nicole
Kirk Acevedo
Musique J. J. Abrams[1] (générique)
Michael Giacchino
Chad Seiter
Chris Tilton
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine FOX
Nb. de saisons 5
Nb. d'épisodes 100 (liste)
Durée 50 minutes (saison 1)
42 minutes (autres saisons)
Diff. originale 9 septembre 200818 janvier 2013
Site web http://www.fox.com/programming/shows/?sh=fringe

Fringe est une série télévisée américaine en 100 épisodes de 42 minutes cocréée par J. J. Abrams, Alex Kurtzman et Roberto Orci et diffusée entre le 9 septembre 2008 et le 18 janvier 2013 sur le réseau FOX et en simultané au Canada sur /A\[2] (avec quelques épisodes sur CTV[3]) pour les deux premières saisons, puis sur Citytv[4].

La série met en scène la section Fringe, une section du FBI basée à Boston dans le Massachusetts (États-Unis) et chapeautée par le Department of Homeland Security. Cette équipe a recours à ce qu'on appelle en anglais la « fringe science » – littéralement, « les sciences marginales » – pour enquêter sur des phénomènes étranges et inexpliqués à travers le pays. Ces phénomènes sont désignés comme faisant partie du « Projet ». La série peut être décrite comme un croisement entre X-Files : Aux frontières du réel, Au-delà du réel, et La Quatrième Dimension[5]. La série est diffusée depuis le 9 septembre 2008

En Belgique, la série est diffusée en version française depuis le 28 mai 2009 sur La Deux pour la première saison, puis sur La Une pour la deuxième saison[6], puis à nouveau sur La Deux pour la troisième saison et à nouveau sur La Une pour la quatrième saison ; en Suisse, depuis le 30 mai 2009 sur RTS Un[7] pour la première saison, puis sur RTS Deux pour la suite ; en France, depuis le 10 juin 2009 sur TF1[8] puis rediffusée à partir du 16 février 2013 sur NT1[9] et au Québec, depuis le 3 septembre 2009 sur V.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Olivia Dunham est un agent spécial du FBI. Avec le professeur Walter Bishop, un savant fou qui souffre de problèmes psychologiques ayant conduit à son internement pendant 17 ans et son fils touche-à-tout Peter Bishop, ils travaillent pour une branche fictive de l'agence, la section « Fringe », qui a pour vocation d'enquêter sur des événements mystérieux touchant à certains aspects des sciences marginales : maladies rares, cryptozoologie, transhumains avec des capacités psychiques, téléportation, pyrokinésie, etc.

De par le monde, une série d'expériences collectivement appelées le « schéma » ou le « projet » (« pattern » en anglais) se produisent dans ce domaine. Dunham, Peter et Walter ont pour mission d'enquêter sur ces événements afin d'en déterminer la source. La multinationale Massive Dynamic, compagnie de pointe dans la recherche et les hautes technologies, est étroitement liée à ce projet tandis que son ennemi, la cellule bioterroriste ZFT, orchestre la majeure partie de ces phénomènes afin de se préparer à la singularité technologique. Au cœur du combat entre ces deux factions se trouve un nootropique appelé le Cortexiphan, développé par Walter Bishop et son ancien associé, William Bell - cofondateur de Massive Dynamic, et qui a servi à traiter plusieurs enfants, dont Dunham.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Source V. F. : RS Doublage[11] et Doublage Séries Database

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Cocréée par J. J. Abrams, Roberto Orci et Alex Kurtzman, Fringe est produite par Bad Robot en association avec Warner Bros. Television. C'est la quatrième série créée par Abrams — après Felicity, Alias et Lost : Les Disparus — et sa troisième collaboration avec Roberto Orci et Alex Kurtzman (auteurs des scénarios des films Transformers, Star Trek, Mission impossible 3 et scénaristes sur la série Alias). Elle est produite par Warner Bros./Bad Robot. Pour Fringe, J. J. Abrams s'est inspiré d'une variété de sources différentes, parmi lesquelles les œuvres de Michael Crichton, le film Au-delà du réel de Ken Russell et les séries télévisées X-Files : Aux frontières du réel et La Quatrième Dimension[12]. De plus, Orci a déclaré que c'est une série alliant à la fois la procédure, l'approche « séquentielle » d'une série, à l'opposé de l'approche continue d'un feuilleton, et le culte, citant une combinaison de New York, police judiciaire et Lost : Les Disparus comme exemple[13].

Jeff Pinkner fut sélectionné pour prendre la place du show-runner et du producteur délégué. La confiance qu'Abrams a en Pinkner vient du travail qu'ils ont réalisé ensemble sur Alias et Lost : Les Disparus[14]. Michael Giacchino, un autre des collaborateurs réguliers d'Abrams, a composé la musique pour l'épisode pilote de Fringe, avant de céder cette mission à ses assistants Chad Seiter et Chris Tilton[15] ; Giacchino conserve toutefois son nom au générique. Abrams a écrit lui-même la musique du générique.

L'épisode pilote, d'une durée de 80 minutes, a été filmé à Toronto, au Canada et a coûté environ 10 millions de $. Le reste de la première saison a été filmé à New York. Le 21 février 2009, Fringe était reconduite pour une deuxième saison à la condition que la production déménage à Vancouver, au Canada, décision officialisée le 4 mai 2009. Sa case horaire a également été modifiée pour être diffusée après Bones. Le 7 mars 2010, la FOX confirme la reconduction de la série pour une troisième saison[16]. En mars 2011, Fringe est renouvelée pour une quatrième saison[17].

Le 27 avril 2012, Fringe a été renouvelée pour une cinquième et ultime saison de 13 épisodes[18].

La FOX a lancé une campagne télévisée ayant pour but de faire repérer aux téléspectateurs un personnage récurrent, The Observer (l'observateur en français), apparaissant discrètement à chaque épisode de la série[19].

Casting[modifier | modifier le code]

Les premiers acteurs engagés furent Kirk Acevedo et Mark Valley, qui incarnèrent respectivement les agents du FBI Charlie Francis et John Scott[20]. John Noble et Lance Reddick, qui incarnent le professeur Walter Bishop et l'agent Phillip Broyles rejoignirent la distribution plus tard[21]. Anna Torv, Blair Brown et Jasika Nicole, qui incarnent respectivement l'agent Olivia Dunham, la directrice générale de Massive Dynamic Nina Sharp[22] et Astrid Farnsworth, l'agent fédéral assistant O. Dunham, furent les suivantes à rejoindre la distribution[23]. Joshua Jackson fut le dernier acteur principal à être engagé[24]. Ayant été auditionné pour le rôle de James T. Kirk dans le film Star Trek d'Abrams, Jackson a cru que c'était l'impression qu'il avait faite lors de cette audition-là qui a poussé Abrams à lui proposer le rôle de Peter Bishop.

Les symboles[modifier | modifier le code]

Au cours des épisodes, différentes images énigmatiques bleutées et translucides apparaissent entre les scènes. Leur point commun est d'être accompagnées d'un point jaune et d'avoir un détail anormal :

  • une moitié de pomme avec des fœtus humains à la place des pépins,
  • une grenouille dont les taches dans le dos forment la lettre grecque Phi,
  • une main à 6 doigts,
  • une marguerite avec une aile d'insecte à la place d'un pétale,
  • une feuille avec des nervures formant la lettre grecque Delta,
  • un papillon aux rayons X avec des phalanges osseuses dans les ailes,
  • un hippocampe avec la construction géométrique d'une spirale d'or,
  • une fumée représentant un visage criant, de profil,
  • une corne gravé des premières décimales du nombre d'or.

Les producteurs ont déclaré qu'il s'agissait d'un code difficile à décrypter : « Not easy to crack ». La solution a été trouvée par le bloggeur Julian Sanchez[25],[26]. Il s'agit en fait d'un alphabet[27], qui se décrypte grâce à une méthode analogue au chiffre de César. En réalité, il faut coller chaque image à son "reflet" ce qui donne ainsi une vision plus facile des éléments sur le dos des symboles qui vont révéler chaque lettre une par une. La position du point jaune et la rotation ou orientation de l'image sont déterminants pour différencier les "lettres". Ils donnent un indice sur l’épisode suivant (comme les lettres blanches de la série Alias, du même J.J. Abrams).

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Liste des épisodes de Fringe.
Saison Nombre
d'épisodes
Drapeau des États-Unis Diffusion originale Audience moyenne
(Drapeau de la France France - TF1) (en millions)
Années Début de saison Fin de saison Audience moyenne (en millions) Classement
1 20 2008-2009 9 septembre 2008 12 mai 2009 10,02[28] no 41[28] 2,79[29]
2 23 2009-2010 17 septembre 2009 20 mai 2010 6,25[30] no 79[30] 1,74 [31]
3 22 2010-2011 23 septembre 2010 6 mai 2011 5,83[32] no 99[32] 1,77[33]
4 22 2011-2012 23 septembre 2011 11 mai 2012 4,22[34] no 140[34] 1,39[35]
5 13 2012-2013 28 septembre 2012 18 janvier 2013 4,27[36] no 111[36] 1,18[37]

Première saison[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 de Fringe.

La première saison de la série commence avec l'incident du vol 627, premier événement du « schéma » ou « projet » (en anglais « pattern »), sur lequel enquêtera Olivia Dunham avec son partenaire et amant John Scott. Les premiers épisodes, dans la trame narrative globale, enclenchent la mise en place du trio principal de la série : Dunham, après la mort de Scott, cherche à contacter Walter Bishop pour obtenir son aide dans l'enquête. Cependant, afin de le faire sortir de l'hôpital psychiatrique St-Claire, elle doit convaincre son fils, Peter, alors en Irak, de revenir avec elle aux États-Unis et d'accepter de devenir le tuteur légal de son père.

Cette saison a pour particularité de ne pas orchestrer de continuité trop forte entre la plupart des épisodes ; aussi nombre d'entre eux sont regardables individuellement et dans un ordre quelconque. Toutefois, une mythologie commence à se mettre en place : le docteur William Bell et sa société Massive Dynamic se retrouvent étroitement liés à chaque événement décrit dans les différents épisodes…

Deuxième saison[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 de Fringe.

La deuxième saison reprend très peu de temps après la première, qui s'était conclue sur la rencontre de Dunham et de William Bell dans l'univers alternatif. Catapultée de retour dans son univers, elle subit un choc violent et tombe dans un coma. Après son réveil, les premiers épisodes de la saison, outre les enquêtes traitées à chaque épisode, se focalisent sur ses difficultés face aux « effets secondaires » du voyage inter-dimensionnel. Par la suite, la série s'oriente vers les rapports de plus en plus étroits entre les deux univers ; principalement par la visite d'agents d'un univers dans l'autre et sur les rapports père/fils de Walter et Peter qui vont tomber à l'eau à la fin de la saison. En effet, un surprenant et bouleversant secret entourant Peter va éclater au grand jour. La saison s'achève sur un final "explosif" et la mort d'un personnage récurrent.

Alors que la série adopte un certain rythme, développe davantage sa propre mythologie ainsi que les relations entre personnages, les épisodes adoptent une continuité croissante.

Note : Si 23 épisodes inédits furent bel et bien diffusés aux États-Unis durant cette seconde saison, l'épisode 11 a été produit durant la saison 1 et aurait dû être diffusé durant cette même saison. Gardé de côté par la chaîne FOX, il fut diffusé lors de la saison 2. Mais à cause de problèmes de continuité, cet épisode présente quelques incohérences par rapport au reste de cette saison 2, et il convient de le visionner plutôt en saison 1 (et avant les derniers épisodes).

Troisième saison[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 3 de Fringe.

Le 20 novembre 2010, la FOX annonce que la diffusion de Fringe est décalée au vendredi soir, à partir du dixième épisode (Réactions en chaîne), soit après la pause de mi-saison[38]. Cette case, étant connue pour n'attirer qu'une faible audience, aurait pu être problématique pour le renouvellement de la série. Toutefois, le fait que la série soit la plus enregistrée aux États-Unis a pu jouer en sa faveur pour un renouvellement[39].

La première partie de cette troisième saison est centrée sur les deux Dunham. Les épisodes se déroulant dans l'univers originel (générique bleu) alternent avec ceux se déroulant dans l'univers alternatif (générique rouge) sauf dans l'épisode 8 où l'action se déroule dans les deux univers simultanément.

La seconde partie de la saison est consacrée aux effets croissants de la guerre entre les différents univers, ainsi qu'à la recherche par la section Fringe des pièces d'une mystérieuse machine dispersées à travers le monde et qui aurait été fabriquée par les mystérieux « premiers hommes », ancien peuple à la technologie très avancée. Le final montre l'activation de cette fameuse machine et son effet sur les 2 univers : l'esprit de Peter se retrouve alors projeté un court instant dans le futur après avoir sauvé son univers d'adoption, un monde devenu apocalyptique du fait de la destruction de l'autre monde. À l'aide de Walter, il réussira à projeter son esprit actuel au moment où il rentre dans la machine, trouvant une solution dans la création d'un pont permanent entre les deux mondes. On apprend alors que tous les univers sont indispensables les uns des autres, ce qui ramène à la Théorie des cordes.

Enfin, toute la saison est centrée sur les relations entre Peter et Dunham.

Quatrième saison[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 4 de Fringe.

Le 25 mars 2011, Fringe est renouvelée par la FOX pour une quatrième saison de 22 épisodes[40].

Dans cette saison, l'histoire a été réécrite : la section Fringe a été créée après les événements du lac Reiden, mais Peter n'a pas survécu, l'observateur ne l'a pas sauvé des eaux. Les deux univers collaborent tout de même ensemble et ont été reliés par un pont, ce qui régénère l'univers de Walter-ego.

Peter revient dans une ligne temporelle où personne ne le connaît, il doit faire ses preuves et utilise les similitudes avec sa ligne temporelle pour accélérer les enquêtes. Il découvre ainsi les conséquences de sa disparition dans cet univers : David Robert Jones est de retour, accompagné de la version alternative de Nina Sharp, avec un plan pour détruire les deux univers. Le colonel Broyles de l'univers alternatif n'est pas mort et Farnsworth travaille sur le terrain. Au début, Peter croit qu'il a atterri dans une troisième version du monde et désire rentrer chez lui, mais il va finir par comprendre, grâce à Dunham qui retrouve la mémoire de son amour, qu'il est bel et bien chez lui et que son effacement était le résultat de son remaniement des événements antérieurs.

La deuxième moitié de la saison est marquée par de nombreuses révélations incluant la vérité sur les observateurs. Ils sont l'évolution future de la race humaine et maîtrisent les pouvoirs que recherchaient Walter et William.

Cinquième saison[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 5 de Fringe.

Le 26 avril 2012, Fox a commandé une cinquième et dernière saison de treize épisodes[41], portant le nombre total d'épisodes à 100, diffusée entre le 28 septembre 2012[42] et le 18 janvier 2013[43].

En 2015 les observateurs viennent envahir le monde et le seul espoir pour les arrêter réside en un plan que Walter et l'observateur Septembre ont mis au point. Cependant, pris de court, les membres de la section Fringe, à savoir Olivia, Peter, Walter et Astrid doivent s'ambrer eux-mêmes afin de disparaître durant 21 ans. C'est Henrietta, membre de la résistance mais surtout fille de Peter et d'Olivia qui parvient à les libérer. Malheureusement, Walter oublie le plan et les protagonistes se retrouvent obligés d'en réunir les différentes parties à l'aide de vidéos éparpillées dans l'ancien laboratoire d'Harvard. Ils vont ainsi évoluer dans un monde qui leur est totalement inconnu dans le but de sauver l'humanité.

Afin de ne pas oublier ce qu'est la section Fringe, les diverses expériences des précédents événements sont utilisées pour combattre les observateurs.

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Personnages de Fringe.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Olivia Dunham
Olivia Dunham est un jeune agent fédéral assigné à la section Fringe après que son compagnon a été exposé à un agent bactériologique. Solitaire et animée par un fort sens de la justice, elle se consacre totalement à son travail. Elle possède une mémoire eidétique. Elle a été victime des essais de William Bell et Walter lorsqu'elle était petite.
Elle est incarnée par Anna Torv.
Walter Bishop
Walter Bishop est un scientifique surdoué ayant anciennement travaillé pour le gouvernement américain. Autrefois compagnon de laboratoire de William Bell, il fut interné pendant dix-sept ans en institut psychiatrique après un incident ayant entraîné la mort de son assistante.
Il est incarné par John Noble.
Peter Bishop
Peter Bishop est le fils de Walter. Dans notre univers, il décède d'une maladie inconnue à l'age de 7 ans et est remplacé par le Peter de l'autre univers par Walter parti à l'origine pour le soigner. Esprit aussi brillant que son père dans le domaine scientifique, il sera pourtant renvoyé de l’université en raison de dettes de jeu. Il deviendra par la suite un aventurier habitué aux arnaques financières. Lorsque la série commence, Dunham va le chercher en Irak pour l'aider à faire sortir Walter de l'asile psychiatrique où il est enfermé. À contre cœur, il acceptera d'être le tuteur légal de son père mais ne compte pas rester aux États-Unis. D'abord réticent, il acceptera cependant d'intégrer l'équipe en tant que "consultant civil" du FBI et secondera son père dans ses expériences.
Il est incarné par Joshua Jackson.
Phillip Broyles
Phillip Broyles est le directeur de la section Fringe. Bien que très professionnel et respectueux des procédures, Broyles peut se montrer étonnamment flexible quand il s’agit de gérer les circonstances particulières des affaires sur lesquelles sa section est amenée à enquêter.
Il est incarné par Lance Reddick.
Astrid Farnsworth
Astrid Farnsworth est un jeune agent du FBI chargée d’assister Olivia Dunham. Très qualifiée dans divers domaines (informatique, cryptographie, etc.), elle deviendra de fait la principale collaboratrice de Walter Bishop en travaillant à ses côtés dans son laboratoire secret de l'université d'Harvard. Walter, bien qu'il connaisse parfaitement son nom, l'appelle fréquemment (par distraction) Astro, Astéroïde, Athos ou même Astérix.
Elle est incarnée par Jasika Nicole.
Nina Sharp
Nina Sharp est un personnage énigmatique. Directrice générale de Massive Dynamic, elle y occupe de hautes fonctions et, bien qu'elle dise vouloir apporter son aide à la section Fringe dans ses enquêtes, on comprend qu'elle poursuit avant tout ses propres buts et qu'elle cache des secrets inavouables. Elle entretient des relations particulières avec Phillip Broyles et elle connaissait les Bishop père et fils bien avant l’internement de Walter.
Elle est incarnée par Blair Brown.
Lincoln Lee
Dans l'univers alternatif, il est le capitaine de la section Fringe.
Dans le monde réel, il est un simple agent du FBI qui collabore avec Dunham et Peter dans une affaire.
Il est incarné par Seth Gabel et apparaît pour la première fois dans l'épisode 23 de la deuxième saison.

Lieux[modifier | modifier le code]

Section Fringe, immeuble du FBI
Il s'agit du quartier général de la section, situé dans un immeuble fédéral du centre-ville de Boston. La section Fringe est dirigée par Phillip Broyles, et comprend notamment l'agent Olivia Dunham, ainsi qu'auparavant les agents Charlie Francis et John Scott. De plus, Peter et Walter Bishop officient tous deux en tant que consultants pour la section.
Immeuble de Massive Dynamic
La multinationale de Massive Dynamic est implantée à New York, dans un immeuble équipé d'informatique ultra-moderne. C'est ici qu'officie sa directrice générale, Nina Sharp. Outre l'aspect administratif, le bâtiment comprend également des installations dédiées à la recherche et au développement dans les domaines scientifiques. Ainsi, de nombreux laboratoires high-tech y sont situés, quoiqu'entourés d'un grand secret industriel.
En 2036, l'immeuble est abandonné puisque l'entreprise n'existe plus, remplacée par le Ministère des Sciences.
Laboratoire de Walter Bishop
Le docteur Bishop possédait un laboratoire dans un sous-sol de l'Université Harvard avant d'être interné à St-Claire. En sortant de l'hôpital, il constata que bien que désaffecté, son laboratoire lui était toujours accessible, et les instruments, ordinateurs, dossiers et produits chimiques y étaient toujours présents. C'est donc dans ce laboratoire que l'équipe de la section Fringe expérimente la plupart de ses théories, dans le but de résoudre ses enquêtes. La vache de Walter, Gene, y vit dans une étable.
En 2036, il est en grande partie emprisonnée dans l'ambre. Gene est prise dans la résine, comme les cassettes du plan de Walter. Le reste d'Harvard est aux mains des observateurs, qui en ont fait un centre de recherche.

Versions alternatives[modifier | modifier le code]

Immeuble de la section Fringe
Il s'agit du quartier général de la section, situé dans un immeuble ovale du centre-ville de New York. (Le FBI n'existe plus depuis une bonne dizaine d'années.) La section Fringe est dirigée par le colonel Phillip Broyles, et comprend notamment l'agent Olivia Dunham, ainsi que l'agent Charlie Francis. Mais Peter et Walter Bishop n'officient pas en tant que consultants pour la section, le premier ayant été enlevé, le second étant le secrétaire de la Défense (et donc le supérieur du colonel Broyles). (Ici aussi, en version française, la section Fringe s'appelle juste « section spéciale »…)
« Non-immeuble » de Massive Dynamic
L'immeuble de la multinationale de Massive Dynamic, équipé d'informatique ultra-moderne, n'a jamais été construit à New York, la société n'ayant jamais vu le jour. La raison à cela est fort simple, Wiliam Bell étant mort enfant, il n'a jamais pu fonder la société, avec les conséquences que cela implique. Un parc se trouve à sa place.
Ancien Laboratoire de Walter Bishop (« Walter-ego »)
Walter Bishop possédait également un laboratoire dans un sous-sol de l'Université Harvard (aujourd'hui abandonné à cause du colmatage à proximité d'une faille par la section Fringe), dans le but d'ouvrir un passage vers notre univers (qui pour lui est alternatif), mais ses efforts ont été vains (l'une des causes étant qu'il a travaillé seul, William Bell étant mort enfant). Ce laboratoire est à ce jour désaffecté, mais le matériel s'y trouvant est encore utilisable, de plus le labo ne fait l'objet d'aucune surveillance (ici aussi le labo n'avait rien d'officiel), ce qui en fait une excellente réserve de matériel facilement utilisable par quelqu'un qui voudrait essayer de « passer de l'autre côté ».
En 2036, la guérison de l'autre univers est suffisamment avancée pour permettre la réouverture de l'Université, Walter-ego y enseignant encore à l'âge de 90 ans. Il est probable qu'il occupe de nouveau son laboratoire.

Multivers[modifier | modifier le code]

Univers alternatif
La série tourne essentiellement autour de contacts progressifs entre deux univers parallèles, dont un sur lequel l'intrigue est focalisée. Le second, comme dépeint dans les différents épisodes, est très similaire au nôtre mais a connu des avancées technologiques différentes, le rendant parfois plus avancé ou alors plus archaïque du point de vue de l'univers principal. Les personnages principaux possèdent tous un alter-ego dans cet univers, et ce dernier présente généralement une différence marquante avec son homologue. Cette différence se porte parfois au niveau physique du personnage, au niveau de son caractère, voire un personnage mort dans un univers et pas dans l'autre.
Des éléments permettent aux spectateurs de distinguer les deux univers. Ainsi, dans l'univers alternatif, le siège du ministère de la défense américain n'est pas le Pentagone, il est à New York, près de la Statue de la Liberté à la couleur cuivrée. Dans le Manhattan alternatif, qui ne s'épelle qu'avec un seul « t », les tours du World Trade Center existent toujours, le projet d'Antonio Gaudi d'Hotel Attraction a été construit et de nombreux dirigeables naviguent au-dessus de la ville. Enfin, nous pouvons constater dans le bureau du secrétaire d'État, Walter Bishop, un portrait de John Fitzgerald Kennedy âgé et, sur le mur, une carte des États-Unis où la moitié de la Californie a été détruite.
Futur alternatif (2026)
Le 20 mai 2026, l'univers original est en train de s'effondrer. Peter semble être la seule personne capable de modifier ces agissements, et donc, la seule chance de modifier ce futur dénué de tout espoir. Ce futur cesse d'exister avec la disparition de Peter et la création d'une nouvelle ligne temporelle.
L'autre univers n'existe plus dans ce futur, anéanti par Peter en 2011.
Futur infernal (2015-2036)
En 2036, les observateurs ont pris le contrôle de la planète. Ils s'attaquent, en 2015, aux grandes villes de la planète, lors de ce qu'ils appellent, la « Purge ». Beaucoup sont morts et la résistance a été vite décimée. Les survivants s'appellent les « Natifs ». La section Fringe a eu son champ d'action réduit et s'occupe désormais des crimes entre « Natifs ». L'espoir a disparu, la liberté et l'individualité aussi. Certains « Natifs », pour montrer leur allégeance aux observateurs, se sont fait « marquer Loyalistes ».
L'équipe Fringe originelle, avant de disparaître mystérieusement, a su trouver un moyen de détruire les observateurs. Walter et Septembre réinitialisent ainsi le temps, empêchant l'invasion en 2015.
L'autre univers n'a pas été envahi en 2015 et continue à mener une existence paisible en 2036.
Futur apocalyptique (2609)
Au cours des siècles, les humains ont abandonné les émotions pour augmenter leur intelligence, créant les observateurs. Sans amour, la reproduction naturelle a disparu au profit du clonage. En 2609, les observateurs détruisent définitivement la Terre en empoisonnant le sol, l'eau et l'air. Ils retournent alors dans le passé, en 2015, pour prendre le contrôle de la Terre. Lorsque le plan de Walter réussit, cet avenir est lui aussi supprimé.
Ce futur ne concerne que l'univers original. On ne sait pas ce qu'est devenu l'autre univers en 2609.

Générique[modifier | modifier le code]

Le générique de la série est généralement de couleur bleue, avec les fameux symboles et des mots (neuroscience, mutation, matière grise, …) qui apparaissent. Il connaîtra plusieurs variations [44]:

  • dans l'épisode 16 de la deuxième saison, comme l'histoire se déroule en 1985, la musique et le design sont modifiés pour coller à l'époque. Il sera réutilisé pour l'épisode 15 de la troisième saison.
  • dans l'épisode 22 de la deuxième saison, le générique est le même que d'habitude sauf qu'il est rouge. Il en sera ainsi chaque fois que l'épisode se déroule dans l'autre monde.
  • dans l'épisode 8 de la troisième saison, le générique alterne entre le rouge et le bleu car les événements se déroulant dans les deux univers sont parallèles : en effet, dans cet épisode, les deux Dunham vont traverser et reprendre leurs places respectives.
  • Le générique du dernier épisode de la troisième saison est noir et les habituels sujets scientifiques mentionnés (paradoxe temporel, univers parallèles, génétique,invisibilité,etc) sont remplacés pour la première fois par autre chose que des sujets scientifiques, on a notamment écrit le mot espoir en rappel de la fatalité de la destruction de l'univers survivant de cette version de l'histoire, c'est-à-dire l'univers réel.
  • dès la quatrième saison, le générique est de couleur ambrée, pour marquer la réunification entre les deux univers et la création de la nouvelle ligne temporelle.
  • le dix-neuvième épisode de la quatrième saison comporte un générique symbolisant l'asservissement de l'humanité par les observateurs. Ce générique sera également celui de toute la cinquième saison.

Commentaires[modifier | modifier le code]

La série est émaillée de références à la culture populaire, glissées dans les dialogues ou les décors. Par exemple, le premier épisode de la deuxième saison verra Fox Mulder et Dana Scully, les deux héros de la série X-Files : Aux frontières du réel, apparaître dans un poste de télévision l'espace d'une seconde. Une seconde référence à X-Files, dans le même épisode est l'allusion à l'ancien Bureau des affaires non-classées lors d'une audience que subit Broyles face à une commission du même genre que celles auxquelles Mulder et Scully ont pu faire face. Dans le même ordre d'idée, confier le rôle de William Bell à un acteur aussi populaire et célèbre que Leonard Nimoy, l'interprète de Spock dans la saga Star Trek est un clin d'œil adressé aux spectateurs nourris de cette culture populaire assumée et revendiquée. Dans le même ordre d'idée, la participation à un épisode de la même saison de Christopher Lloyd, surtout connu pour avoir incarné le « Doc » Emmett Brown dans la trilogie cinématographique Retour vers le Futur, en sera un autre. Enfin, les observateurs sont un clin d’œil aux visiteurs du film Dark City d’Alex Proyas.

Les personnages principaux portent le nom de famille d'un prix Nobel ou d'un scientifique renommé : Nom du personnage de la série - scientifique (domaine scientifique et date du prix Nobel)

  • Dunham - Kingsley Charles Dunham (chimie)
  • Bishop - J. Michael Bishop (physiologie et médecine 1989) ; en anglais cela signifie « évêque » et désigne aussi le Fou dans le domaine des Echecs donc les références au fait que Walter soit devenu croyant, à son aliénation et à l'importance stratégique du père et du fils dans l'intrigue.
  • Farnsworth - Philo Farnsworth (coïnventeur de la télévision)
  • Sharp - Phillip Allen Sharp (physiologie et médecine 1993)
  • Broyles (se prononce comme de Broglie, prix Nobel de physique en 1929)
  • Lee - Tsung-Dao Lee (physique 1957)
  • Newton - Isaac Newton (astrophysicien créateur de la théorie de la gravitation)

Des personnages secondaires ont également cette caractéristique:

Accueil[modifier | modifier le code]

Audiences[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, la diffusion s'effectue sur le réseau FOX. Les audiences de la première saison sont plutôt satisfaisantes (10 millions). Mais au fur et à mesure les audiences dégringolent et la série change de case horaire. Au milieu de la troisième saison, elle passe du jeudi soir au vendredi soir. Les audiences continuent donc à baisser. Mais le soutien inconditionnel du président en personne de la FOX et le fait que la série soit la plus enregistrée aux États-Unis ont joué en sa faveur pour que la série continue jusqu'à une cinquième.

Dans les pays francophones[modifier | modifier le code]

En France, la diffusion de la série s'effectue sur TF1. Les diffusions effectuées en 2e partie de soirée (le mercredi principalement) sont jugées satisfaisantes par TF1 puisque cette dernière décide à chaque fois de diffuser les nouvelles saisons en provenance des USA. La cinquième saison fut diffusée en France pendant l'été 2013.

La série a été de nouveau diffusée sur NT1 à partir du 16 février 2013, à raison de quatre épisodes chaque samedi.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Crédits - Internet Movie Database
  2. (en) « Double Vision: Fall 2008 Schedules Announced for CTV and "A" », consulté le 2 juin 2008
  3. (en) « Canada's Most-Watched TV Series Return to CTV's Winter Schedule », consulté le 10 décembre 2008
  4. (en) « Citytv Fall Primetime Release: 2010-11 Primetime Schedule » consulté le 2 juin 2010
  5. (en) « Director set for J.J. Abrams, Fringe Pilot », sur Zap2It.com,‎ 27 novembre 2007 (consulté le 24 juin 2008)
  6. « Fringe s'offre le prime-time en Belgique », sur SeriesLive.com (consulté le 7 mai 2009)
  7. « Fringe sur TSR1 » sur SeriesLive.com
  8. Initialement prévu le 3 juin 2009, le lancement de la série a été déplacé au 10 juin 2009 en raison de l'accident du vol 447 Air France le 1er juin 2009. Voir « Le pilote de la série « Fringe » ayant des scènes trop proche du crash, jugé par TF1 », sur 20minutes.fr (consulté le 3 juin 2009)
  9. « Après TF1, Fringe s’invite sur NT1 », sur Toutelatele.com (consulté le 29 janvier 2013)
  10. a, b, c et d « Fiche de doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 16 janvier 2011, mis en ligne le 17 novembre 2012
  11. a et b « Fiche de doublage de la série » sur RS Doublage, consulté le 15 avril 2011, mis en ligne le 17 novembre 2012
  12. (en) « J.J. Abrams: Fringe isn't directly inspired by X-Files », The Live Feed,‎ 2008 (consulté en 1er janvier 2010)
  13. (en) « Fringe: Abrams, Kurtzman & Orci Talk Exclusively », scifi.co.uk (consulté en 1er janvier 2010)
  14. (en) « Pinker Reunites with Abrams for Fringe », comingsoon.net (consulté en 1er janvier 2010)
  15. (en) Biographie musicale
  16. « Fringe aura droit à sa troisième saison » consulté le 7 mars 2010
  17. « Une saison 4 pour Fringe ! », sur Allociné,‎ 25 mars 2011
  18. « La dernière saison de Fringe », sur Allociné,‎ 25 mars 2011
  19. (en) « The Observer: Catch Him If You Can »,‎ 12 avril 2008
  20. (en) Cast Set For Abrams' Fringe
  21. (en) « Catch of the day: Cloverfield, Star Trek and now Fringe », sur guardian.co.uk,‎ 24 janvier 2008
  22. (en) Fringe TV Behind the Scenes - Meet the Cast: Supporting Players
  23. (en) Fringe Cast Fills Out
  24. (en) BBC News Creek star 'set for sci-fi role'
  25. (en) « Solved! The secret Fringe glyph code », sur Scifiwire.com,‎ 8 avril 2009
  26. (en) Erica Sadun, « Ars cracks TV Fringe cod », sur Arstechnica.com,‎ 2009
  27. Nicolas Alexandre, « Fringe : Le code des symboles cracké », sur Unificationfrance.com
  28. a et b (en) « Final 2008-2009 broadcast primetime show average viewership », sur ABCmedianet.com,‎ 2 juin 2009 (consulté le 27 octobre 2011)
  29. Moyenne des différentes audiences de http://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_1_de_Fringe
  30. a et b (en) Bill Gorman, « Final 2009-2010 broadcast primetime show average viewership », sur Zap2It.com,‎ 16 juin 2010 (consulté le 2 avril 2011)
  31. « Fringe : 1.7 million de fans pour la saison 2 », sur Fan2tv.com,‎ 18 novembre 2010 (consulté le 9 mai 2013)
  32. a et b (en) Bill Gorman, « 2010-11 Season Broadcast Primetime Show Viewership Averages », TV by the Numbers,‎ 1 juin 2011 (consulté le 1 juin 2011)
  33. « Fringe, bilan des audiences : la saison 3 conserve tous ses fans », sur Fan2tv.com,‎ 1 septembre 2011 (consulté le 9 mai 2013)
  34. a et b (en) Bill Gormam, « Complete list of 2011-2012 season TV show viewership: Sunday Night Football tops, followed by American Idol, NCIS and Dancing with the Stars », sur Zap2It.com,‎ 24 mai 2012 (consulté le 25 mai 2012)
  35. « Fringe, bilan des audiences : une saison 4 en perte de vitesse », sur Fan2tv.com,‎ 11 octobre 2012 (consulté le 13 octobre 2012)
  36. a et b (en) « Complete list of 2012-2013 season TV show viewership : Sunday Night Football tops, followed by NCIS, The Big Bang Theory and NCIS: Los Angeles », sur Zap2It.com (consulté le 29 mai 2013)
  37. Moyenne des différentes audiences de http://fr.wikipedia.org/wiki/Saison_5_de_Fringe
  38. « Grille FOX mi-saison : Fringe le vendredi soir ; American Idol déménage le jeudi » (consulté le 20 novembre 2010)
  39. (en) « Fox execs on American Idol, Fringe moves: It's the right moment »
  40. « Une quatrième saison de 22 épisodes pour Fringe » (consulté le 25 mars 2011)
  41. (en) « Fox’s Fringe renewed for fifth and final season with 13-episode order », sur Dealine.com
  42. (en) « FOX announces fall premiere dates for the 2012-2013 season » sur The Futon Critic, consulté le 19 juin 2012
  43. (en) « The fifth and final season of Fringe concludes with a two-hour series finale, including the 100th episode, friday, january 18, on FOX » sur The Futon Critic, consulté le 2 novembre 2012
  44. Génériques de Fringe - Dailymotion

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]