Football universel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Football universel (Universal football) fut une tentative avortée de création d'un sport hybride tenant du rugby à XIII et du football australien. Aux fins de contrer le rugby à XV, perçu comme ayant, à Sydney, les préférences de cercles dirigeants anglophiles et conservateurs — estimés prépondérants décisionnellement — et d'imposer un code majoritaire sur tout le Continent, les instances treizistes de Nouvelle-Galles du Sud et la direction victorienne du footy local décidèrent, en 1933, de règles supposées permettre la fusion et autorisèrent l'organisation d'un match (secret !) joué, le vendredi 11 août, à Sydney (lequel à ce jour demeure seul et unique).

Ce sport devait se jouer à 14 (contre 18 en foot australien et 13 bien évidemment en rugby league) sur un terrain ovale (à l'instar du foot australien). Le hors jeu rugbystique devait prévaloir dans une zone commençant à 35 mètres de poteaux équivalents à ceux existant en rugby, mais non sur le restant du terrain (le hors jeu est de fait inexistant en australian rules'). Comme en rugby, une passe manuelle n'aurait pu se faire qu'à l'arrière mais les en-avant de ballons tombés n'auraient plus été considérés comme fautifs.

Par ailleurs, si les placages étaient autorisés entre genoux et épaules, le Mark Football australien#Le mark propre à l'aussie rules était maintenu (cette spécificité permet à un joueur ayant capté un ballon aérien ayant parcouru une distance d'au moins 15 mètres de le relancer en le bottant après l'avoir laissé choir depuis ses mains sur l'un des pieds).

Enfin, l'essai consacré par le dépôt du ballon derrière la ligne d'en but valait 2 points auxquels la conversion, obtenue en propulsant la balle au-dessus de la barre transversale, en ajoutait 1 autre.

Lien externe[modifier | modifier le code]