Filament galactique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'image suivante montre des structures en forme de filament[1]. L'image mesure près de 520 millions d'années-lumière de côté et son épaisseur est de 100 millions d'années-lumière. Les amas les plus proches de nous tels que ceux de la Chevelure de Bérénice, de la Vierge et de Persée sont identifiés dans l'image[2].

En cosmologie, un filament galactique est une structure en forme de fil composée de galaxies.

Les filaments galactiques sont parmi les plus grandes structures de l'Univers, d'une longueur typique comprise entre 50 et 80 Mpc. Ils forment les frontières des grands vides.

Trois de ces filaments, découverts en 2006, sont alignés pour former la plus grande structure connue à ce jour.

Liste[modifier | modifier le code]

Filaments galactiques[modifier | modifier le code]

Filaments Date Distance approximative Dimension Notes
Filament de la Chevelure de Bérénice Le superamas de la Chevelure de Bérénice se trouve à l'intérieur du filament[3]. Il fait partie du Grand Mur[4].
Filament Persée-Pégase 1985 Connecté au complexe de superamas Poissons-Baleine, avec le superamas de Persée-Poissons[5].
Filament de la Grande Ourse Connecté à l'homoncule CfA. Une portion du filament forme une partie de la jambe de l'homoncule[6].
Filament Lynx-Grande Ourse 1999 de 2 000 km/s à 8 000 km/s Connecté au superamas Lynx-Grande Ourse[6].
Filament autour du proto-amas ClG J2143-4423 2004 z = 2.38 110 Mpc Filament d'une longueur du Grand Mur qui fut découvert en 2004[7],[8],[9],[10].

Carte des murs de galaxies situés à proximité de la Voie lactée[modifier | modifier le code]

Image des murs de galaxies les plus proches de notre système solaire

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Simulating the formation and evolution of galaxies in the Local Universe », Max-Planck-Institut für Astrophysik.
  2. (en) « Movies of large-scale structure in the Universe », Max-Planck-Institut für Astrophysik.
  3. (en) « The Coma/A 1367 filament of galaxies », Astronomy and Astrophysics, vol. 138, no 1, septembre 1984, p. 85-92.
  4. (en) « The Star Formation Properties of Disk Galaxies: Hα Imaging of Galaxies in the Coma Supercluster », The Astronomical Journal, vol. 115, no 5, mai 2008, p. 1745.
  5. (en) « A possible 300 megaparsec filament of clusters of galaxies in Perseus-Pegasus », The Astrophysical Journal, Part 1, vol. 299, 1er décembre 1985, p. 5-14.
  6. a et b (en) « Photometric Properties of Kiso Ultraviolet-Excess Galaxies in the Lynx-Ursa Major Region », The Astrophysical Journal Supplement Series, vol. 121, no 2, avril 1999, p. 445-472.
  7. (en) « Giant Galaxy String Defies Models of how Universe Evolved », National Aeronautics and Space Administration, 7 janvier 2004.
  8. (en) « The Distribution of Lyα-Emitting Galaxies at z = 2.38 », The Astrophysical Journal, vol. 602, no 2, 20 février 2004, p. 545-554.
  9. (en) « The Distribution of Lyα-emitting Galaxies at z=2.38. II. Spectroscopy », The Astrophysical Journal, vol. 614, no 1, 10 octobre 2004, p. 545-554.
  10. (en) « Ultraviolet-Bright, High-Redshift ULIRGS », Relativistic Astrophysics Legacy and Cosmology – Einstein’s Proceedings of the MPE/USM/MPA/ESO Joint Astronomy Conference Held in Munich, Germany, 7-11 November 2005, Berlin et Heidelberg, Springer-Verlag, 2008, p. 358.