Femme de la rue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme ; voir : Une femme dans la rue.

Femme de la rue est un film documentaire belge traitant des agressions verbales à caractère sexiste dans la rue dans le quartier AnneesensLemonnier au centre de Bruxelles[1],[2],[3],[4],[5]. Il a été réalisé par Sofie Peeters, étudiante à la Haute école Rits, l’école d’art du spectacle et des techniques audiovisuelles, comme travail de fin d’étude. Peeters a utilisé le site de financement participatif Sponsume[6].

Le 26 juillet 2012, il a été diffusé sur la chaîne flamande Canvas[7] et projeté au Cinéma Galeries à Bruxelles[2].

Ce film discute d’un sujet jusque-là tabou, secouant la société belge[5] ; le sujet est rapidement repris dans la presse internationale[8],[9],[10],[11].

Suite à cette diffusion, l’administration communale et le parquet de Bruxelles ont conclu un accord à ce sujet le 28 juillet 2012 imposant des amendes administratives de 250 euros à toute personne qui aura importuné une femme dans la rue[12]. Un projet de loi a aussi été proposé par la ministre de l’intérieur Joëlle Milquet[12].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : Femme de la rue
  • Réalisation et scénario : Sofie Peeters
  • Pays : Drapeau de la Belgique Belgique
  • Genre : Documentaire
  • Durée : 17 minutes
  • Format : Couleurs
  • Budget : 2 000 euros[6]
  • Date de sortie : 26 juillet 2012 (Drapeau de la Belgique Belgique)

Notes et références[modifier | modifier le code]