Donnerhall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Donnerhall
Image illustrative de l'article Donnerhall
Statue de Donnerhall à Oldenbourg.

Race Oldenbourg
Père Donnerwetter
Mère Ninette
Père de mère Markus
Sexe M
Naissance 31 mai 1981
Pays de naissance Allemagne
Mort 14 janvier 2002
Pays d'entraînement Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Éleveur Otto Gärtner
Propriétaire Otto Schulte-Frohlinde
Henrik Schulte-Frohlinde
Entraîneur Herbert Rehbein
Cavalier Karin Rehbein
Gains en courses 230 000 €

Donnerhall (né le 31 mai 1981, mort le 14 janvier 2002) est un cheval de dressage allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Donnerhall naît dans l'élevage d'Otto Gärtner et est vendu poulain à Otto Schulte-Frohlinde.

Il commence la compétition en 1984. Il est ensuite confié à Herbert et Karin Rehbein et atteint en deux ans le niveau du Grand Prix[1]. Il est apprécié pour son passage expressif, son piaffer et son pas espagnol.

Avec Karin Rehbein comme cavalière, Donnerhall remporte 65 Grands Prix, la médaille d'or par équipe et de bronze en individuel aux Jeux équestres mondiaux 1994 à La Haye et aux Championnats d'Europe 1997 à Verden. Lors des Jeux équestres mondiaux 1998 à Rome, il remporte l'or par équipe et atteint la quatrième place au classement individuel. Il s'agit de sa dernière compétition. Il prend sa retraite à l'âge de 17 ans.

Parallèlement à la compétition, il mène une carrière d'étalon. Il a ensemencé 450 juments et donné naissance à 77 poulains. Bon nombre de ses descendants participent aux Jeux Olympiques et à des compétitions internationales. Les plus connues sont la jument Primavera et les mâles Don Schufro, Davignon I, Don Primero, De Niro, Donner Bube, Don Gregory, Donnerschwee, Don Frederico et Donnerball. Tous les chevaux de l'équipe allemande de dressage aux Jeux olympiques d'été de 2012 sont des fils de Donnerhall : Damon Hill, Deichgraf (fils), Desperados (petit-fils) et Diva Royal (petite-fille).

Il meurt en 2002 d'une intoxication intestinale aiguë.

En juin 2007[2], une statue en bronze de l'étalon est érigée à Oldenbourg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article de Horse Gate (version archivée)
  2. Fried-Michael Carl und Nikolaj Stobbe: Reiten Hamburg: Pferdesportexperte Hans-Heinrich Isenbart gestorben, NWZonline.de, 28 décembre 2011

Sur les autres projets Wikimedia :