Dogfooding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le dogfooding (aussi appelé Eating your own dog food en anglais), traduit littéralement par « manger sa propre nourriture pour chien », est une expression utilisée en entreprise (particulièrement en informatique) désignant l'utilisation de ses propres produits et services afin de se confronter directement à ses qualités et défauts[1].

Cette méthode permet de montrer la confiance d'une entreprise en ses propres produits. L'idée est que si l'entreprise souhaite que les clients achètent ses produits, elle doit avant tout les utiliser elle-même.

Origine[modifier | modifier le code]

Exemples[modifier | modifier le code]

Dès les années 1980, Apple a pratiqué cette méthode, lorsque Michael Scott rédige une notice appelant son entreprise à ne plus acheter de machines à écrire, afin de privilégier les ordinateurs de la société[2]. Il comptait ainsi faire disparaître les machines à écrire des bureaux d'Apple en 1981, afin de montrer à leurs clients la fiabilité des produits de l'entreprise.

De la même façon, Microsoft a développé Windows NT avec la méthode du dogfooding, en développant l'OS sur des versions de développement de ce dernier. Cela permettait d'utiliser le produit dans de réelles conditions et détecter le plus rapidement les bugs.

En août 2012, Facebook déclare inciter ses employés à utiliser la version Android de son application mobile, afin d'en améliorer l’ergonomie[3]. En effet, plus de la moitié des utilisateurs du réseau social américain utilise la version mobile, et l'éditeur souhaite montrer à ses employés que le logiciel ne répond pas aux normes fixées par l'entreprise.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Google Appears Closer to Releasing Its Own Phone « On Saturday morning, Google confirmed that it was testing a new concept in mobile phones, writing in a blog post that it was “dogfooding” the devices, an expression that comes from the idea that companies should eat their own dog food, or use their own products. »
  2. An Apple On Every Desk « In a memo circulated last year, then-president Mike Scott ushered in a new age in office procedures. "EFFECTIVE IMMEDIATELY!! NO MORE TYPEWRITERS ARE TO BE PURCHASED, LEASED, etc., etc. [...] Goal: by 1-1-81, NO typewriters at Apple... »
  3. Facebook pousse ses employés à utiliser Android pour améliorer son application