Dhabihullah Mahrami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dhabihullah Mahrami, était un citoyen iranien de confession baha'ie, une minorité non reconnue en Iran actuellement. Arrêté pour apostasie en 1995, il fut détenu dans une prison de Yazd au centre de l'Iran. Amnesty International le considérait comme un prisonnier d'opinion détenu uniquement en raison de ses croyances religieuses et demandait sa libération inconditionnelle.

Monsieur Mahrami est mort en prison le 15 décembre 2005, probablement à la suite des mauvais traitements dont il était victime[1].

Liens internes[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. (en) Un Baha'i condamné à tort meurt dans une prison iranienne

Liens externes[modifier | modifier le code]