David d'Augsbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

David d'Augsbourg (né à Augsbourg, Bavière vers 1200 ; mort le 19 novembre 1272) était un des premiers prêtres franciscains allemands, maître des novices et écrivain d'ouvrages de mysticisme et d'éducation religieuse. Il est considéré comme l'un des principaux auteurs spirituels du XIIIe siècle, plus particulièrement en tant qu'auteur de la « Formula Novitiorum ».

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est entré chez les franciscains à Ratisbonne où il a bientôt excellé comme prédicateur en langue vernaculaire. Il était ami et collègue de Bertold de Ratisbonne, lecteur de théologie dans le couvent de Ratisbonne, et a écrit en latin et en allemand. Ses œuvres latines ont longtemps été attribuées à d'autres comme Bernard de Clairvaux et à saint Bonaventure.

David d'Augsbourg écrivit son œuvre principale, De exterioris et interioris hominis compositione secundum triplicem statum incipientium, proficientium et perfectorum, libri tres pendant ses années comme maître des novices à Ratisbonne.

Ce fut l'un des livres les plus lus avant L'Imitation de Jésus-Christ, et il a exercé une influence remarquable sur les auteurs de Devotio moderna tels que Thomas a Kempis, Florens Radewyns, Jan Mombaer etc. dont les œuvres sont des réminiscences, des phrases et même des copies de paragraphes entiers sans citer leur source. Pendant longtemps ce travail a été considéré comme le manuel d'ascétisme des novices.

Sélection d’œuvres[modifier | modifier le code]

  • Pia et devota opuscula, Augsburg 1596
  • De exterioris et interiosis hominis compositione secundum triplicem statum incipientium, proficientium et perfectorum libri tres (Unterweisungen f. Novizen u. Mönche; dt. v. Thomas Villanova: Wegweiser z. christl. Vollkommenheit, Brixen 1902).
  • Les sept saisons de la prière (Édition originale allemande, éditée par Kurt Ruh, 2 Tle., 1965)

Sources[modifier | modifier le code]

  • (de) Wilhelm Preger: David von Augsburg, dans: Allgemeine Deutsche Biographie (ADB). Volume 4, Duncker & Humblot, Leipzig 1876, p. 782-784
  • Friedrich Wilhelm Bautz, « DAVID von Augsburg », dans Biographisch-Bibliographisches Kirchenlexikon (BBKL) , Band 1, Hamm 1975 (ISBN 3-8830-9013-1), Sp. 1232-1233.
  • Cornelius Bohl: Geistlicher Raum: räumliche Sprachbilder als Träger spiritueller Erfahrung; dargestellt am Werk De compositione des David von Augsburg. Werl 2000. ISBN 3-87163-253-8
  • Gundolf Gieraths: Deutsche Mystiker: eine Textauswahl; Texte von David von Augsburg bis Johannes Tauler. Zürich ; Einsiedeln ; Köln: Benziger, 1977. ISBN 3-545-20508-8
  • Dirk Müller: Gesellschaft und Individuum um 1300 in volkssprachlicher franziskanischer Prosa. Köln, Univ., Diss., 2003 Online-Ressource (Bibliografie zu David von Augsburg S. 426-430)
  • Claudia Rüegg: David von Augsburg : historische, theologische und philosophische Schwierigkeiten zu Beginn des Franziskanerordens in Deutschland. Frankfurt 1989. ISBN 3-261-03939-6
  • Karl Richstätter: Die Herz-Jesu-Verehrung des deutschen Mittelalters. Regensburg 1924.
  • Kurt Ruh: Geschichte der abendländischen Mystik. Band II. Frauenmystik und franziskanische Mystik der Frühzeit. München 1993, S. 526 - 540.
  • Dagobert Stöckerl: Bruder David von Augsburg: ein deutscher Mystiker aus dem Franziskanerorden. (Dissertation München), 1914

Liens externes[modifier | modifier le code]